D’autres questions ?

La liste des questions posées à la sous-préfète n’est certainement pas exhaustive. Il nous en vient d’ailleurs une autre que nous avons oubliée mais qui nous taraude également :

“En quoi était-ce vraiment nécessaire de raser la ferme Sabatier, habitation en état qui aurait pu loger une famille, voire d’agriculteurs ?”

Voilà ce que nous vous proposons. Si vous voyez d’autres questions, faites-nous les passer en “commentaires” et nous adresserons un courrier en complément à la sous-préfète.

Une réflexion sur « D’autres questions ? »

  1. Entre ce qui n’a jamais été fait et ce qui n’a jamais été fini. Ce n’est pas ce qu’il manque de questions à lui poser.
    Il faudrait plutôt dire questions à de nouveau lui poser.
    1) Finition du projet de la déviation de Fos par la construction non encore réalisée, d’aubettes, pour les contrôles aux frontières. (Amont giratoire Tour du Pomorin)
    En effet, depuis le plan Vigipirate, les Fosséens doivent subir aléatoirement sans en être prévenu, le trafic détourné de la déviation, une limitation à 30km/h et l’interdiction de stationner.

    2) Prise en charge financière intégrale du système d’alerte de crue de Fos, (imposé par la Préfecture après les inondations de juin 2013). Système à modifier car non fiable et vandalisé. N’est plus en fonction depuis 2 ans. (Qu’elle consulte les échanges de courrier avec son prédécesseur, d’un membre de l’association qui, dès sa pose avait dénoncé un système non fiable, et pouvant être vandalisé. Moins de 6 mois d’exploitation ont suffit pour lui donner raison.) + de 4000€ à la poubelle payés par le contribuable.

    3)Intégration dans le système d’alerte de Vigicrue du tronçon Pont du Roy- Chaum.
    Ce n’est toujours pas le cas. Et ce n’est pas la pose d’un pluviomètre dans le Val d’Aran et la réfection de la station de Bossost qui a fait évoluer les choses. (promesses de coopération transfrontalières, cela fait des années qu’on nous bassine, pour au final, rien de concret)
    Ce n’est pas tout.
    Je vous laisse le soin de compléter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.