Compte-rendu de l’AG du vendredi 27 mai 2016

Relevé de décisions :

  • Courrier Préfet, (mise en service tunnel), avec copie services de l’Etat et Elus. Lettre ouverte dans la presse.
  • Courrier Présidente de Région, Députée (SEGPA). Si elle veut, elle peut  empêcher la fermeture ! Nous apprécierons sa volonté d’aider « son Comminges ». Lettre ouverte dans la presse.

Si ces courriers restaient sans réponse, convocation par VVSB de toutes les parties prenantes à une réunion à St-Béat.

  • 18 juin, date anniversaire de la crue de Garonne, rassemblement à midi autour d’un pique-nique et de quelques manifestations culturelles, promenade de St-Béat.
  • 25/26 juin Fête de la montagne à St-Béat. Stand de l’association (demande auprès de l’office du tourisme)
  • Courant de l’été, soirée d’information débat sur la maladie de Lyme.
  • Une mesure du bruit engendrée par la circulation avant l’ouverture du tunnel serait sur le point d’être réalisée. Des St-Béatais ont été contactés pour autoriser la pose d’enregistreurs dans leur propriété (dont des membres de l’association). Position discutée de VVSB, nous ne rentrerons pas dans leur jeu, pas besoin de mesures, de la déviation par le Pont-Neuf, on n’en veut pas  !
  • 5 commissions créées :
    • Garonne
    • Economie-Développement touristique .
    • 18/25/26 juin.
    • Communication .
    • Atelier fabrication.

Vie de l’association :

  • 87 adhérents.
  • Pétition, 500 signatures.

 

Dernière minute :

Nouvelle attaque contre les habitants du territoire !

L’obligation du Conseil Départemental était de mettre en place un ramassage scolaire pour tout élève habitant à plus de 2 kms, à vol d’oiseau, de son lieu d’enseignement.

Le CD a décidé de se désengager de cette obligation dans les vallées de St-Béat et Luchon et d’y substituer un dédommagement financier aux familles, contraintes de conduire elle mêmes leurs enfants aux collèges, lycées ou points de ramassage.

Le Citoyen de nos contrées est encore maltraité.

VVSB va adresser une lettre ouverte aux élus, locaux, départementaux, régionaux et nationaux. Nous allons contacter les parents d’élèves concernés pour organiser une réunion d’information et, ensemble, organiser la riposte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.