Vidéos

Carole Delga – Le RETOUR !

Il lui fallait rattraper le coup de sa piteuse prestation publique du 12 juillet dernier à Saint-Béat. Son équipe de com’ lui a alors concocté un petit épisode “retour” aussi factice que son sourire. Ce mardi 15 novembre, Carole Delga est donc revenue se montrer dans la vallée. Mais attention, cette fois-ci, il importait de ne prendre aucun risque. Le petit peuple qu’on ne saurait voir a donc été mis à l’écart, les invités pour faire la claque triés sur le volet et les vilains petits canards de Vivre en Vallée de Saint-Béat clairement repoussés. Sauf qu’ils sont venus quand même gâcher la photo…
Le jour où les politiques comprendront qu’il faut écouter ceux qui les ont élus, ils viendront pleurer.

Quant à nous, notre prochaine réunion sera PUBLIQUE, elle.
Ce sera samedi 26 novembre à 18 h à la Salle des fêtes de Saint-Béat.
Qu’on se le dise !

Tribune Libre – La circulation dans Fos – par Myriam Motte

Le danger et les nuisances sur le village de Fos toujours présents.
Après une nuit tranquille, voilà la déviation fermée à nouveau ; n’oublions pas qu’il y quelques années il y a eu déjà un mort. Je ne sais pas ce que les politiques ont dans la tête pour mettre tout un village en danger. C’est insupportable, alors que la solution est toute simple, faire les contrôles sur la déviation.
Peut-être qu’Il n’y a pas eu assez de morts en France ?
Nous n’attendrons pas une semaine de plus pour organiser un barrage et faire appel aux médias.
Cette route n’est plus adaptée à la circulation actuelle, d’autant plus que le seul pont qui nous reste a été fragilisé par les inondations et est en attente de réparation.
Nous ne pouvons pas sortir de chez nous sans risquer de se faire écraser.
Le ras le bol est arrivé au top !
Cette vidéo n’est qu’un petit aperçu de ce qui se passe pendant 24 h.

Tribune libre – Des nouvelles de l’autel votif de Saint-Béat de retour de Norvège – par Jojo Escario

Le Musée archéologique départemental se déplace à Toulouse, pour une exposition exceptionnelle dans les locaux du Conseil départemental, du 27 juin au 1er juillet.
Quelques pièces remarquables de l’Antiquité sont présentées à l’occasion de visites commentées gratuites, ouvertes à tous.