Vidéos

CXK (Courtial X Kogane) – SUPÈR CONTENT

(Texte ci-dessous emprunté – et sans autorisation, na ! –  à France Bleu Aveyron, mais c’est pour la bonne cause : https://www.francebleu.fr/emissions/conta-monde/toulouse/cxk-courtial-x-kogane)

Cortail X Kogane, es lo paisan de Roergue que canta dins lo desèrt Californian. Una guitarra, una batariá e fai tirar ! Inspirat per la musica trad’occitana, CXK pausa sos riffs dins la trança d’una musica millenària per una resulta enrasigada e francament en plen morre. L’un dopat al plaser visceral de cantar dins una lenga mespresada e l’autre dins la necessitat de jogar sa vida a cada tust de bagueta, lo duò en mòde versús s’adreça al public al biais d’un On/Off frontal. Lo grop Cortial X Kogane farà un concèrt a l’Universitat Tolosa 2 Joan Jaurés, lo dimars 9 d’abrial a 12h30. Es a l’ocasion de la setmana occitana que propausa l’associacion Òsca

Courtial X Kogane c’est le paysan du Rouergue qui chante dans le désert Californien. Une guitare, une batterie et en avant. Inspiré par la musique trad’occitane CXK puise ses rifs dans la trance d’une musique millénaire pour un résultat puissamment enracinée et résolument dans ta gueule. L’un dopé au plaisir viscéral de chanter dans une langue méprisée et l’autre dans la nécessité de jouer sa vie à chaque pétage de baguette le duo en mode versus s’adresse au public à la manière d’un On/Off frontal. A l’occasion de la semaine occitane proposée par l’association Òsca, le groupe Courtial X Kogane sera en concert à l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès, mardi 9 avril à 12h30. 

Vidéo / Quand les Fosséens voient rouge

Et un souci de moins dans le canton. C’est suffisamment exceptionnel pour le signaler.
Grâce à leur détermination face à la bêtise humaine, les habitants de Fos ne devraient plus avoir à subir le flot des véhicules redirigés vers le village lors des différents contrôles à la frontière.
Et c’est beaucoup pour eux.
Bravo à eux, à ceux qui les ont soutenus.

Un tunnel fermé + des messages lumineux partiels + des feux tricolores éteints + des travaux en pleine période touristique + des piétons en danger … Tout va bien en notre bon royaume !

Le tunnel est encore fermé, comme d’hab. Aujourd’hui, ce serait pour cause de maintenance ; en tout cas, c’est ce qui était annoncé hier après-midi d’un côté … mais pas de l’autre. Encore une ampoule grillée à changer ? Ce matin donc, comme d’autres fois, c’est en amont du côté sud que ce n’était pas annoncé. Les conducteurs se retrouvaient donc devant une barrière fermée … et repartaient après quelques hésitations vers le centre de St-Béat … où les feux étaient, eux, carrément éteints. Le royaume du grand n’importe quoi ! A force, il y a quelques chauffeurs qui doivent bénir les Français et leur modernitude ! Avec les actuels travaux des berges, bazar garanti à St-Béat.

Il fut un temps, jadis, où les gendarmes étaient affectés à des tâches de circulation dans de tels cas. Il y a longtemps qu’on ne les voit plus s’adonner à ce type d’activité de sécurité mais à d’autres plus lucratives.
Ou alors, au lieu de payer des gars à regarder inutilement des écrans depuis Pimpousse-les-Oies en Ariège, on n’aurait pas pu les mettre sur le terrain pour gérer directement tout ça ? Quitte à payer des types, autant qu’ils servent à quelque chose !

Tiens, nous avons aussi tous pu remarquer qu’il n’y a aucun passage sécurisé pour les piétons qui longent le grillage du chantier. Scandaleux ! L’enquête d’utilité publique n’aurait pas pu le prévoir ? Les gens seraient moins intéressants à protéger que les truites d’élevage de la Garonne ? Ils attendent quoi ? Un accident grave ? Ah, c’est vrai qu’il y a le cabinet médical juste en face !