Archives par mot-clé : déviation

Vie de l’association – Quelques brèves

Beaucoup d’infos, d’évènements, … à gérer ces derniers jours ; il devient difficile d’assurer le quotidien. Il vous faudra donc attendre encore un peu avant de recevoir un compte-rendu complet de l’AG de vendredi dernier.

Pour l’instant, quelques brèves à retenir :

Le collectif d’animation se renouvelle, s’étoffe : Parmi les anciens, Michèle André, Dominique Boutonnet et Philippe Gimenez ont fait savoir qu’ils se proposaient pour continuer mais tous n’ont pas encore fait connaître leur choix. Quelques nouveaux membres : Michelle Brûlé, Karine Bron (ou Sébastien Trantoul ou les deux), Isabelle Dequesne, Philippe Prax. Olivier Ducros signale qu’il est prêt à donner un coup de main. La question sera posée à Christian ou Colette Le-Sergent qui, malgré leur éloignement une partie de l’année, sont déjà particulièrement actifs. D’autres candidatures sont vivement souhaitées pour l’enrichir. Faites-vous connaître.

Le collectif d’animation se réunira ce vendredi 11 mai à 20 h à la salle des fêtes de Saint-Béat.

(Mille excuses de vous avertir si tardivement.)

Vu l’actualité particulièrement riche, cette réunion sera ouverte à tous, membre ou non du collectif. Par contre, il est d’avance demandé à chacun de faire un effort pour éviter les disgressions, répétitions, … si l’on veut être efficace.

Actions de la semaine

* Samedi dernier, distribution de tracts au carrefour des feux. Réactions particulièrement positives des automobilistes. Ceux qui revenaient du tunnel nous faisaient part de leur incompréhension d’avoir à revenir sur Saint-Béat. Ceux qui revenaient d’Espagne et l’avaient utilisé à l’aller nous disaient qu’ils ne se feraient pas avoir deux fois.

* Dimanche soir, quelques-uns étaient présents pour constater si les camions allaient ou non utiliser le tunnel mais nous n’avons pas pu le vérifier.

* Lundi, reportage de France 3 Midi-Pyrénées.

* Mardi, montée des cours d’eau et début de crue sur Saint-Béat. Absence significative de toute alerte. Nouveau reportage de France 3.

* Mercredi, venue de TF1 Toulouse. le reportage devrait être prochainement diffusé.

* Comme décidé lors de l’AG, nous avons ouvert un registre permettant à tout un chacun de reporter ses observations, commentaires, … quant aux nouvelles conditions de circulation que nous subissons désormais. Nous les ferons régulièrement remonter aux autorités. Utilisez-le à volonté, consultez-le, diffusez-le. Il est accessible depuis la page d’accueil du site (premier onglet en haut de la page) ou directement ici :  http://vivreenvalleedesaintbeat.org/registre-dobservations-nouvelle-organisation-de-la-circulation/

* Si vous n’êtes pas allé consulter le site ou la page Facebook cette semaine, allez-y. Ils sont pas mal riches d’informations.

A bientôt,

Le collectif d’animation

Registre d’observations / Nouvelle organisation de la circulation

Avec l’ouverture du tunnel, une déviation inachevée et le renvoi de la circulation vers St-Béat par le groupe scolaire, l’avenue de la Brèche romaine et le Pont-Neuf,  nous voici donc confrontés à de nouvelles conditions de circulation … situation provisoire catastrophique que chacun craint de voir s’éterniser.

C’est pourquoi nous avons décidé d’ouvrir un registre destiné à collecter nos observations relatives à la nouvelle organisation du trafic. Nous nous proposons de le faire régulièrement remonter aux autorités. A chacun d’entre nous donc d’y porter ses observations vécues d’incidents, d’incompréhensions, de questionnements, … mais aussi éventuellement de commentaires, suggestions, …

Essayez d’être court mais précis (date, horaire, …). Réagissez vite, ne remettez pas au lendemain vos observations au risque de les oublier. Même si vous constatez que quelqu’un d’autre a déjà fait la même observation, n’hésitez pas à la répéter, bien au contraire.

Vous trouverez l’accès au registre en première place du menu principal de la page ou alors par ce lien : http://vivreenvalleedesaintbeat.org/registre-dobservations-nouvelle-organisation-de-la-circulation/

Un dossier à lire et à commenter svp

Vous trouverez ci-dessous le dossier de presse édité par la préfecture à l’occasion de l’inauguration du tunnel.

Prenez le temps de le lire. On peut y trouver pas mal de réponses à des questions qui sont soulevées dans les réunions. Ce serait aussi intéressant que vous nous fassiez part de vos commentaires, des interrogations qu’il suscite, critiques, …

Vous pouvez nous les envoyer par mél à : contact@vivreenvalleedesaintbeat.org , ce qui nous aidera dans l’analyse de ce document. Merci à tous.

Télécharger (PDF, 2.53MB)

Inauguración oficial del nuevo túnel de Saint Béat

Source : Inauguración oficial del nuevo túnel de Saint Béat

Texte intéressant dans lequel on peut lire que les Aranais ne sont pas dupes et demandent à ce que les camions soient interdits côté français non seulement la nuit (les arrêtés municipaux n’ont d’ailleurs jamais été appliqués) mais désormais également le week-end, afin de freiner l’augmentation du trafic lourd.
———————————————————————————-
Proposition de traduction :

Inauguration officielle du nouveau tunnel de Saint Béat
4 mai 2018

Lundi dernier, le 30 avril, le conseiller territorial d’Aran, José Antonio Boya, a assisté à l’inauguration officielle du nouveau tunnel de Saint Béat.

Lors de la cérémonie d’inauguration, le conseiller territorial d’Aran a déclaré que la mise en service du tunnel de Saint Béat fait que l’on voit à nouveau avec préoccupation la situation de la route N-230 qui traverse le Val d’Aran, avec un volume de passage de camions de grand tonnage qui chaque fois va en augmentant. C’est pour cette raison que le Conseil général d’Aran a demandé aux autorités françaises de maintenir les restrictions sur le passage des camions à Saint-Béat entre 22h00 et 06h00 heures et de l’étendre à l’avenir à toute la journée le week-end, pour éviter une augmentation du trafic lourd sur la N-230.

José Antonio Boya a également rappelé que c’est un travail inachevé puisqu’il y a encore 4 km de construction de la déviation qui doit compléter la connexion avec le pont, une connexion qui ne devrait pas être achevée avant l’année 2024.

A l’ouverture du nouveau tunnel, Mme Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, et le maire de Saint-Gaudens, Jean-Yves Duclos, entre autres.

Revue de blog : Bienvenue à bord du 30/04/2018 (Paul Tian, photojournaliste)

Saint-Béat : c’est la déviation qu’il faut inaugurer, pas le tunnel

Cette déviation de Saint-Béat/Arlos est dans les cartons depuis plus de 30 ans… Presqu’une Arlésienne !

 

Alors qu’en 2013, les travaux avaient débuté avec le percement à Saint-Béat du tunnel d’un kilomètre de long et la construction d’un pont de 270 mètres de long sur la Garonne à Arlos, les habitants de la vallée devront attendre au mieux 2024 pour voir les 500 camions et 3.000 voitures quotidiens français et espagnols l’emprunter et offrir aux habitants de la vallée un peu de bien-être et de tranquillité.

Le tunnel a été percé, le pont construit… mais il manque juste la route pour les relier !

Et non, ce n’est pas une galéjade !

Pourquoi ?

La raison officielle est que le chantier de la déviation entre le tunnel et le pont est arrêté en raison de “problèmes géotechniques” sur le tracé initialement envisagé.

 

Ainsi après coup, on aurait découvert que la route allait traverser sur une centaine de mètres une zone humide où se trouvent plusieurs sources.

Des sources qui étaient présentes… lors du lancement des études de la déviation.

Vous avez dit bizarre ?

Sans oublier qu’il y aurait aussi quelques soucis d’affectation de crédits programmés…

Donc la déviation est loin d’être terminée.

Et que pensez-vous que les autorités ont décidé de faire en ce lundi 30 avril 2018 ?

Tout simplement inaugurer officiellement… le tunnel de Saint-Béat, alors que la déviation n’existe… que sur les plans et dans les promesses électorales !

Les camions qui vont emprunter le tunnel vont se retrouver au Pont Neuf avec un système de feux dits “intelligents”. Des camions qui devront donc emprunter le tunnel de Saint-Béat pour éviter le village et qui se retrouveront donc… à Saint-Béat.

Grosse pagaille en perspective assurée…

Pour protester contre cette inauguration “partielle” de la déviation (donc uniquement le tunnel), le collectif “Vivre en Vallée de Saint-Béat” (VVSB) organise à partir de 16h, à hauteur du rond-point d’Eup une contre-inauguration avec goûter populaire partagé, festif et musical, distribution de tracts aux automobilistes et chauffeurs routiers pour expliquer leur position sur cette déviation partielle.

Les membres du collectif envisagent d’accueillir les officiels au son… des casseroles !

Un collectif qui entend demander “des explications aux autorités sur le rapport coût/efficacité de cet ouvrage de 1100 mètres aux normes les plus récentes de sécurité. Mais dont la bretelle de sortie n’ouvrira pas avant 6 ans et qui renverra donc pendant ce temps le trafic routier sur une moitié de l’agglomération, au grand dam des riverains.”

Pour rappel, le coût de la déviation était prévu au départ à hauteur de 105 millions d’euros. Il a explosé à 148 millions d’euros !

Question : était-il franchement nécessaire et opportun d’organiser une cérémonie officielle d’inauguration, ce lundi, du tunnel… alors que la déviation sera peut-être effective dans 8 ans, dans le meilleur des scénarios.

Une inauguration qui est ressentie par une partie de la population de la vallée comme une “provocation” alors que le territoire sud-commingeois connaît une crise sans précédent.