Aran registra el primer caso positivo en coronavirus (COVID-19)

Source : Aran registra el primer caso positivo en coronavirus (COVID-19)

Proposition de traduction par J.P. Ladère
Le Val d’Aran enregistre le premier cas positif de coronavirus (COVID-19)

16 mars 2020

Conformément aux principes de transparence que le gouvernement du Conselh Generau veut suivre à tout moment, nous signalons que le service de surveillance épidémiologique du Département de la santé de la Generalitat de Catalunya a informé le gouvernement du Conselh Generau d’Aran du premier cas positif de coronavirus (COVID-19) en Aran.

Ce cas présente des symptômes bénins et est isolé à domicile périodiquement contrôlé par des professionnels de la santé.

Vielha, le 16 mars 2020

Carte interactive des municipales dans le Saint-Béatais

Nous mettons en place cette carte interactive qui vous permet dans un premier temps de voir quels sont les candidats et éventuellement les listes qui se présentent aux prochaines municipales dans le Saint-Béat.

Les balises bleues vous informent sur les listes de candidats.

Nous vous proposons de nous rejoindre sur cette carte dès dimanche soir. 

Elle sera mise à jour en direct le soir-même. Les balises changeront de couleur et afficheront les résultats au fur et à mesure qu’ils nous parviendront.
Elles deviendront vertes pour les communes qui n’auront pas besoin de revoter. Et orange pour celles pour lesquelles un second tour sera nécessaire.

Attention, pensez alors à rafraichir votre page de temps en temps, sinon vous risquez d’attendre longtemps …

Revue de presse / Lavanguardia du 14/03/2020 – “La Catalunya rural suplica a la ciudad que se quede en casa”

Retrouvez l’article sur le site de Lavanguardia, ICI.

La Catalunya rural suplica a la ciudad que se quede en casa

Proposition de traduction ci-dessous.

“La Catalogne rurale supplie la ville de rester chez elle

Les villes avec des pourcentages élevés de personnes âgées, préoccupées par le débarquement des propriétaires de résidences secondaires ce week-end
La Catalogne rurale demande à la ville de rester chez elle

14/03/2020

“Si personne ne vient, nous serons tranquilles”, a déclaré hier matin Josep Vicent, un habitant octogénaire d’Isil, l’un des noyaux de la municipalité d’Alt Àneu, à Pallars Sobirà. Les petites localités de la Catalogne rurale avec un pourcentage élevé de personnes âgées, comme Isil, lancent un appel pour que la population des villes évite de se déplacer dans leurs résidences secondaires et limitent ainsi le risque de contagion. Un appel à la responsabilité plus que jamais nécessaire.
—————————————————————-

Le mieux que nous puissions faire est de ne pas bouger; nous sommes inquiets parce que nous avons plus de population à risque
Mario Urrea Président de l’Associació de Micropobles de Catalunya
—————————————————————-

«Nous savons que les micro-villages sont des espaces appropriés pour échapper au tourbillon de la ville, mais dans la phase d’urgence 1, s’il vous plaît, veuillez essayer d’éviter les déplacements vers les zones rurales (vieillissement de la population et, dans certains cas, difficulté d’accès aux municipalités ) #quedateencasa », implore le message publié jeudi par l’ Associació de Micropobles de Catalunya (AMC), une entité qui regroupe des villages de moins de 500 habitants. “Le mieux que nous puissions faire est de ne pas bouger ; nous sommes inquiets car nous avons plus de population à risque et les cabinets médicaux ferment, comme celui de Vallfogona de Ripollès et celui de l’Estany, pour renforcer les CAP », a expliqué hier Mario Urrea, maire de Torrebesses, à la Segrià, et président de la AMC.

Ces municipalités veulent préciser que les visiteurs, les touristes, seront toujours les bienvenus, mais que maintenant ce n’est pas le meilleur moment pour eux de se rendre dans des destinations où vivent de nombreuses personnes âgées.
—————————————————————-

Maintenant que les enfants ont 15 jours sans école, les familles viendront de Barcelone et nous aurons plus de risques de contagion
—————————————————————-

“Maintenant que les enfants ont 15 jours sans école, les familles viendront de Barcelone et nous aurons un risque plus élevé de contagion”, est l’un des commentaires que les propriétaires de résidences secondaires ont entendu hier dans les magasins de Puigcerdà, en Cerdagne . La vérité est qu’hier il y a eu un débarquement de la population dans les localités de cette région des Pyrénées, ignorant les recommandations des autorités de rester chez elles.
—————————————————————-

La meilleure chose serait que ces semaines-là les gens ne viennent pas, nous sommes déjà plus âgés, j’ai également suspendu les visites chez le médecin à Barcelone
Josep Vicent, 86 ans, voisin d’Isil
—————————————————————-

“La meilleure chose serait que ces semaines-là les gens ne viennent pas, nous sommes déjà plus âgés, j’ai également suspendu les visites chez le médecin à Barcelone”, explique Josep Vicent par téléphone d’Isil, qui à 86 ans continue de prendre soin de ses lapins, poulets et deux jardins.

Toujours à Pallars Sobirà, la mairie d’Alins a exhorté les habitants des première et deuxième résidences à éviter la «mobilité». “Considérant que la majorité de la population d’Alins est considérée comme à haut risque, il est de la responsabilité de chacun d’éviter les situations susceptibles de faciliter la propagation de la maladie”, demande de son côté le maire, Manel Pérez.

Une autre préoccupation est le retour dans la ville des jeunes qui étudient à Madrid, Barcelone, Saragosse et d’autres capitales, après la fermeture de leurs universités.
—————————————————————-
Dans le Priorat

“Que les gens ne viennent pas dans notre commune comme une alternative à la ville. Margalef a un pourcentage élevé de résidents à haut risque »
—————————————————————-

Hier, dans le café Vernet de Margalef del Montsant, avec 35% de la population de plus de 65 ans , selon l’Institut d’Estadística de Catalunya (Idescat), le groupe de retraités qui se réunissent pour jouer aux cartes chaque après-midi a décidé d’interrompre temporairement les rencontres. Cette localité du Priorat est une destination pour les grimpeurs du monde entier mais, hier, peu de gens ont été vus dans les rues. Et ce matin, le conseil municipal a également demandé «que les gens ne viennent pas dans notre commune comme alternative à la ville. Margalef compte un pourcentage élevé de résidents à haut risque et nous ne voulons pas mettre leur santé en danger. » Il a également été décidé de fermer les différents secteurs d’escalade quand l’arrivée ce matin d’alpinistes de différentes régions d’Espagne a été constatée.
—————————————————————-
Données Idescat

A Forès, 49% de la population enregistrée a plus de 65 ans
—————————————————————-

L’objectif est de protéger les personnes âgées en mettant en œuvre différentes mesures. Forès (Conca de Barberà) est la commune avec le pourcentage le plus élevé de population recensée de plus de 65 ans, près de 49%, suivie de Bausen (Val d’Aran), avec 41,4%. À Vilada, dans le Berguedà, le conseil municipal a demandé par l’intermédiaire d’un groupe de voisins sur WhatsApp que les habitants plus âgés « limitent leur vie sociale pour les prochains jours ».

La Catalogne rurale essaie de se protéger autant que possible. Hier, la Federació d’Entitats Excursionistes de Catalunya a annoncé la fermeture temporaire des 13 refuges de montagne qu’elle gère.”

ESPAGNE / MESURES DE RESTRICTION DES DÉPLACEMENTS SUR TOUT LE TERRITOIRE

ESPAGNE / MESURES DE RESTRICTION DES DÉPLACEMENTS SUR TOUT LE TERRITOIRE ÉDICTÉES PAR LE GOUVERNEMENT ESPAGNOL APPLICABLES À COMPTER DU LUNDI 16 MARS À 8 H
DONC ÉGALEMENT DANS LE VAL D’ARAN … BIEN ENTENDU !

Sont interdits tous les déplacements qui ne relèvent pas de la force majeure
– Acquisition de produits alimentaires, pharmaceutiques et de première nécessité
– Assistance aux centres de santé
– Déplacement sur le lieu de travail
– Retour à son domicile habituel
– Soins aux personnes âgées, mineures, dépendantes ou handicapées
– Pour cause majeure
– Ou toute autre activité similaire correctement justifiée

CATALOGNE / ATTENTION AUX MESURES DE PRÉVENTION ET DE RESTRICTION EN RAISON DE LA CRISE SANITAIRE, NOTAMMENT …

Dans le domaine des établissements et des activités sportives, de loisirs et commerciales:

a) La fermeture des stations de ski, du ski nordique et des stations de montagne.

b) La fermeture de toutes sortes d’installations sportives, de gymnases et de clubs sportifs, publics et privés.

c) La fermeture de théâtres, cinémas, discothèques, discothèques, pubs, salles de danse, salles de concert, salles de karaoké, cafés-théâtres et cafés-concerts et tout autre établissement de loisirs.

d) La fermeture de bars, cafés, restaurants et autres établissements de restauration, à l’exception de ceux qui sont intégrés dans un établissement hôtelier ou des centres de santé ou sociaux résidentiels.

e) La fermeture des établissements de jeux (arcades, casinos, salles de bingo et autres).

f) La fermeture des parcs d’attractions, parcs à thème et tout autre centre qui réalise des activités de loisirs ou de temps libre.

g) La suspension de toutes sortes d’activités de spectacles et d’activités publiques, dans des espaces fermés différents de ceux mentionnés dans les lettres précédentes et dans des espaces ouverts.

h) La fermeture des centres commerciaux, y compris les grands magasins et les galeries, à l’exception des établissements exclusivement dédiés à la vente de produits de consommation courante (alimentation, nettoyage et hygiène) et des zones de centres commerciaux ayant la même activité.


Texte de la la résolution de la Généralité de Catalogne, ICI.


En résumé, pour l’instant, sur le secteur du Val d’Aran, ne comptez pas aller skier en station, manger au restaurant ou boire un verre dans un bar.
Les autres magasins du secteur, même les supermarchés sont ouverts.
Pour ce qui est des bureaux de tabac, s’il y a des files d’attente à l’extérieur, c’est surtout parce que les clients sont limités à 5 à l’intérieur du magasin.
Pour autant, l’accès par la route reste ouvert sans restrictions particulières jusqu’à lundi 8 h.

 

COMUNICADO OFICIAL CONSELH GENERAU D’ARAN CORONAVIRUS (COVID-19)

Source : COMUNICADO OFICIAL CONSELH GENERAU D’ARAN CORONAVIRUS (COVID-19)

Proposition de traduction (par J.-P. Ladère)

COMMUNIQUÉ OFFICIEL CONSELH GENERAU D’ARAN CORONAVIRUS (COVID-19)

12 mars 2020

Au vu des derniers événements et des informations officielles sur les mesures à prendre à l’égard du coronavirus (COVID-19), le gouvernement du Conselh Generau d’Aran annonce la fermeture, pour 15 jours, des différentes installations dont il est responsable: 1.Réseau de musées du Val d’Aran. 2. École de techniciens sportifs de Valle de Arán (ETEVA) 3. Offices de tourisme d’Aran Valley 4. Centre de qualification des sports d’hiver de Valle de Arán (CETEI) 5. Centre de jour pour personnes âgées Une attention téléphonique et télématique sera maintenue dans les équipements et services qui sont possibles. De même, il annule toutes les activités organisées par le Conselh Generau, telles que les actions internes qui nécessitent des déplacements et / ou des réunions. Ces mesures répondent au besoin, tel que recommandé par les autorités sanitaires compétentes, de contenir et de réduire la propagation de ce virus, afin d’éviter l’effondrement de notre système de santé. Pour cette raison, le gouvernement Conselh tient à remercier, en premier lieu, le travail et les efforts que tous les professionnels d’Aran Salut accomplissent au cours de ces jours et, à son tour, la collaboration des conseils municipaux aranais qui ont également pris des mesures importantes et avec affectation pour la population. Le Conselh Generau d’Aran souhaite transmettre un message de tranquillité et de confiance tout en demandant à l’ensemble de la population de la Vallée d’Aran d’adopter toutes les mesures de prévention et de confinement fixées par le Département de la Santé de la Generalitat et le Ministère de la Santé de la Gouvernement Il est très important de limiter autant que possible le contact direct avec d’autres personnes pour essayer de stopper les infections. Toutes ces mesures peuvent être modifiées en fonction des exigences des autorités sanitaires. Le gouvernement du Conselh Generau d’Aran informera de l’évolution de ces mesures et de toute nouveauté qui pourrait survenir.

Les enseignants de Saint-Béat et la réforme des retraites

Les enseignants de Saint-Béat nous prient d’insérer le communiqué ci-dessous et invitent à une réunion publique pour débattre de leurs préoccupations, le mardi 17 mars à 18 h 30 – salle des fêtes de St-Béat.

“Après une période difficile au cours de laquelle nous avons tenté de manifester notre désaccord concernant le projet de réforme des retraites, la réponse du gouvernement a été sans appel par le recours au 49.3. Cette décision marque le paroxysme du mépris du gouvernement à notre égard. Nous avons donc décidé, enseignant.e.s de Saint-Béat, de rendre invisibles les notes des élèves sur l’environnement numérique de travail.
Soucieux de la réussite, du bien-être et de l’épanouissement de nos élèves nous nous sommes accordés sur cette démarche qui ne portera en aucun cas préjudice à leur scolarité.
Nous voulons montrer, de manière bien évidemment symbolique, notre profond écœurement face à l’absence de considération pour nos voix.

Une réunion publique pour créer un espace de discussion et d’échange sur la réforme des retraites se tiendra le mardi 17 mars 2020 à 18 h 30 à Saint-Béat dans la salle des fêtes (à la mairie au dessus des arcades).
Ce moment sera l’occasion de faire le point sur les évènements qui se sont passés et qui se passent actuellement.”

Vendredi 6 mars / AG mensuelle de VVSB

Pour rappel, les AG sont ouvertes à tous, adhérents ou non de l’association.

 
A l’ordre du jour, pour l’instant :
– La centrale de Caubous / EDF ne veut pas nous la refiler mais nous promet un été historiquement paisible pour les commerçants
“Qu’est-ce qu’on pourrait bien faire de l’aire de Fronsac ?” se demande la communauté de communes
– Les élections municipales arrivent … et nous comptons bien que ça va dynamiser le canton …
– Procès du local du CE de Péchiney / les anciens ont gagné, même pas mal, et pourtant il leur reste quelque chose au travers de la gorge
– Et le reste ?
Ah oui, Giacomina avait promis des crêpes et Dominique le cidre, qu’on se le dise !

L'asso qui ne lâchera pas !