Archives de catégorie : Services publics

Réponse de Mme la sous-préfète à la démission de Ph. Colombié

Suite à ma lettre de démission du conseil municipal de St Béat, Mme la sous-préfète a répondu et je vous donne copie de cette réponse puisqu’il s’agit d’affaires publiques.

Je rappelle que ma démission était fondée sur le mépris de l’Etat à notre égard pour deux points particuliers : non-respect des engagements d’ouverture de la déviation totale en 2016 et  installation d’une déviation provisoire dangereuse et paralysante malgré l’opposition des élus de St-Béat.

J’avais écris ce qui suit :

Elus pour tenter de redonner vie à St Béat à la suite des inondations de 2013, nous nous sommes heurtés au mépris de l’Etat et de vos services qui n’ont pas respecté leur engagement d’ouverture de la déviation en 2016.

Malgré l’opposition à l’unanimité de notre conseil municipal, une déviation « provisoire » nous a été imposée, à grand renfort d’argent public gaspillé alors qu’elle est dangereuse, polluante, sans date d’achèvement précise (2024 ???) et qu’elle va provoquer un engorgement du trafic en raison des 600 camions espagnols (au minimum) et des milliers de voitures devant traverser quotidiennement la Garonne à angle droit de la RN 125, sur un pont non prévu pour des 10 tonnes.

Dans ces conditions, je ne vois pas quel peut être le rôle des élus municipaux locaux que l’on met devant le fait accompli et la mort de notre village.

Hélas, la réponse de la représentante de l’Etat évite soigneusement de dire quand la déviation totale sera terminée et indique aussi que la déviation provisoire n’occasionnera finalement des désagréments que pour quelques riverains…

Pour moi, cette lettre, qui ne répond absolument pas aux motifs de ma démission, est un argument supplémentaire qui conforte notre sentiment  d’être abandonné et méprisé.

Rien de rassurant et de précis n’est avancé ! 

Sans parler,  bien entendu du dépassement de 50 % du budget initial de la déviation,  la route restant à faire entre Lez et le pont d’Arlos n’étant pas budgétée (ni programmée)à ce jour.

Télécharger (PDF, 915KB)

Lignes de bus dans la vallée

arc-en-cielSaviez-vous que plusieurs bus partent quotidiennement depuis la douane de Fos, ralliant Saint-Gaudens … qu’autant circulent dans l’autre sens … et que cela dure depuis plusieurs années … ? Non ? N’ayez aucune honte de votre ignorance ; seuls quelques rares initiés en ont connaissance. L’info est pourtant véridique. Le plus grand des mystères est surtout d’arriver à comprendre pourquoi un tel service a pu être mis en place sans que les principaux acteurs concernés, les habitants, n’en aient jamais été informés.

Ah ! ce Conseil Départemental, quel cachotier !

C’est d’autant plus étonnant que, dans le même temps, le même Conseil Départemental ferme les lignes de transport scolaire des communes de montagne !

Enfin ! Donc,  nous disposons de lignes de bus (vides) qui ne demandent qu’à remplir leur fonction et ce à un tarif hautement concurrentiel : à 2,20 € le trajet et avec gratuité pour les détenteurs de la Carte Pastel (demandeurs d’emploi, allocataires du RSA, contrats aidés, …) ça fait quand même réfléchir !

Qu’à cela ne tienne ! Aujourd’hui VVSB, ne reculant devant aucune provocation, a donc choisi de dévoiler le secret et de vous en livrer les clefs. Cliquez sur la carte postale  qui vous intéresse et bon voyage !

fos-saint-gaudens marche-de-saint-gaudensluchon-saint-gaudens  salechan-saint-gaudens

Revue de presse – La Dépêche du 15 août 2016 – Trois ans après, Saint-Béat panse encore ses plaies

Dans son édition départementale d’aujourd’hui, La Dépêche fait  la Une et consacre une page entière de reportages à la situation de la vallée.

La Dépêche - 2016_08-15 -UneLa Dépêche - 2016_08-15 -Page 10

 

 

 

 

 

 

LaDépêche.fr - 2016_08_15 - Trois ans après, Saint-Béat panse encore ses plaiesLaDépêche.fr - 2016_08_15 - La déviation complète, maintenant !LaDépêche.fr - 2016_08_15 - «Le marbre en majesté»

Retrouver aussi ces articles sur le site de La Dépêche :

Segpa de St-Béat – Le point à ce jour

Exterminator webCe qu’il faut retenir à ce jour :

1. Toujours aucune réponse à nos courriers
– ni de la part de la ministre,
– ni de la rectrice,
– ni du Dasen (qui pourtant est venu sur le village de Saint-Béat à l’occasion d’une cérémonie et de petits fours mais ne s’est pas déplacé jusqu’au collège alors qu’on l’avait invité à venir mesurer sur place les conséquences de ses décisions).
Ces gens-là sont malpolis et n’ont aucune leçon de morale à donner (ministère de l’éducation ?). Continuer la lecture de Segpa de St-Béat – Le point à ce jour

Saint-Béat – Bureau de Poste bientôt à vendre ? (suite des épisodes précédents)

Certains nous accuseront peut-être de “remuer le couteau dans la plaie”.

Désolés, nous nous excusons du cumul des mauvaises nouvelles et vous assurons que nous ne le faisons pas exprès. Mais l’information étant mère de la démocratie, outre la prochaine fermeture du bureau de Saint-Béat toutes les matinées, nous vous communiquons que …Poste St-Béat - Horaires d'été3 - 2016_07_02

 Une semaine entière, en pleine période de vacances dans une zone supposée touristique … Ah ! Les horaires d’été ! Quel joli concept ! Continuer la lecture de Saint-Béat – Bureau de Poste bientôt à vendre ? (suite des épisodes précédents)

Déviation de Fos – Nous interpelons le sous-préfet et demandons aux élus d’agir

Banderole déviation Fos webLe rassemblement du 13 juin sur le pont de Fos n’a eu aucun effet.

La banderole tendue à l’entrée du village n’a pas davantage fait  réagir… A part ré-ouvrir la déviation le dimanche soir …  jusqu’au lundi matin, les autorités font l’autruche, continuent de nous ignorer.

Nous venons d’écrire au sous-préfet lui demandant d’agir. Même démarche auprès des  élus de Melles, de Fos, au Président de la Communauté de communes et à la députée. Serons-nous entendus un jour ? Continuer la lecture de Déviation de Fos – Nous interpelons le sous-préfet et demandons aux élus d’agir

Tribune libre – Grande nouvelle ! La Poste redevient un lieu de services auprès du public … sauf que … – par Dominique Boutonnet

chez_Roger1Malgré toute ma bonne volonté, il y a des infos parfois difficiles à avaler.

Hier, la Dépêche nous apprenait que le bureau de Poste de Cierp-Gaud allait être le premier du département à devenir un espace multi services publics. Pourquoi pas ? … Nous sommes encore nombreux à nous rappeler que “dans le temps”  les facteurs portaient des mandats, le pain, … et qu’on le leur a interdit petit à petit. Que cela puisse être redécouvert et remis au goût du jour ne nous gêne en rien, bien au contraire. Continuer la lecture de Tribune libre – Grande nouvelle ! La Poste redevient un lieu de services auprès du public … sauf que … – par Dominique Boutonnet

Dès lundi prochain, plus de bureau de Poste à Saint-Béat le matin ?

Dessin253

Correction du 03/07

Les horaires d’ouverture seront en fait de 14 h 30 à 17 h 30.

…………………………………………………………….

Les soupçons dont nous vous faisions état il y a quelques jours sont confirmés.

Rien n’arrête plus la directrice de La Poste du secteur de Montréjeau pour casser le service public dans les zones rurales.

A partir de lundi prochain, le bureau de Poste de Saint-Béat passe à des horaires d’été. Qu’en termes élégants la pommade nous est administrée !

Désormais, il ne devrait plus être ouvert les matins, ni le samedi donc. Mais seulement les après-midis, du lundi au vendredi, de 14 h à 17 h.

Ce sera plus facile à retenir qu’une fois par-ci, par-là … mais tout de même encore plus compliqué que quand il sera complètement fermé. On parie ?

Perte hebdomadaire d’ouverture au public : 5 h !

Vendredi 1er juillet – Réunion sur les transports scolaires

Dessin203Plusieurs informations nous parviennent d’un désengagement progressif du Conseil départemental quant au service de transports scolaires concernant les secteurs les plus isolés de notre région : Melles, le Mourtis, Argut-Dessus, Baren, … et maintenant les élèves de lycée de Signac, Burgalays, Bachos, Binos, Guran, Lège, etc … Continuer la lecture de Vendredi 1er juillet – Réunion sur les transports scolaires

Saint-Béat – Bureau de poste bientôt à vendre ?

Comment fermer un service public sans que cela ne se voie trop ?

Avec La Poste, le problème est que les méthodes classiques sont désormais usées, ayant déjà été expérimentées depuis longtemps dans nos villages, lesquels ont vu disparaître leurs agences postales les unes après les autres ! A force, nous sommes devenus méfiants. Sachez donc, Madame la Chef du secteur postal, qu’on ne va pas vous laisser nous arracher tranquillement la peau de chagrin qui nous reste sans réagir.

Désormais donc, nous vous tiendrons à l’œil et allons commencer par tenir des comptes, dont l’administration que vous représentez sera redevable bien sûr, un jour où l’autre.

Nous lançons donc solennellement un appel à la surveillance citoyenne de vos agissements.

Tribune Libre – “Sévices publics 2” – par Dominique Boutonnet (encore)

Pont de Fos - 2016_06_01 - web
“Cette vallée porte notre histoire et notre patrimoine, elle est à la base de notre civilisation depuis l’Antiquité.” Effectivement, Monsieur Brouillou, cela se confirme de jour en jour.

Monsieur le sous-préfet,

Aujourd’hui, la DIR a refait l’enrobage du pont de Fos. Vous savez, là où ils ont mis des plots rouges et blancs avec une circulation alternée en raison de l’état d’urgence.

C’est certain : on se sent mieux protégés depuis.

Franchement, les chefs qui décident de tels pégassages , ils n’ont pas honte ! Ou alors, c’est vraiment ça la crise.

Rassurez-nous : il ne passe pas là le Tour ? Continuer la lecture de Tribune Libre – “Sévices publics 2” – par Dominique Boutonnet (encore)

Tribune Libre – “Sévices publics 1” – par Dominique Boutonnet

Poste St-Béat - 2016_06_01 - webMonsieur

le sous-préfet,

Dans la Gazette parue aujourd’hui, vous exprimez  votre solidarité avec nous : “Je ne peux pas accepter que ces habitants se sentent comme des citoyens de seconde zone, nous sommes très attentifs à tous les dossiers concernant la vallée de Saint-Béat.” Continuer la lecture de Tribune Libre – “Sévices publics 1” – par Dominique Boutonnet