Archives de catégorie : Gestion du trafic

Le Conseil général du Val d’Aran et la Généralité de Catalogne proposent la construction d’un tunnel de 5,2 km depuis le Parador de Vielha jusqu’au Pont-d’Arròs

Source : Reunión del Consejo de alcaldes de la Val d’Aran

PROPOSITION DE TRADUCTION

————————————————

Réunion du Conseil des maires du Val d’Aran

Le Conseil et les maires demanderont à la Confédération Hydrographique de l’Ebre (CHE) d’interdire les activités sur la Garonne quand elle dépasse les 80 m³/s.

Dans leurs observations au sujet de la N-230, la Généralité et le Conseil général proposeront la construction d’un tunnel de 5,2 km du Parador de Vielha jusqu’au Pont d’Arròs.

Vielha, le 9 mai 2018.- Le Conseil des maires du Val d’Aran réuni hier s’est accordé pour réclamer à la Confédération Hydrographique de l’Ebre les investissements de protection après l’inondation de 2013 dans les communes de Les, Bossòst et Vielha. De même, à la fin de la réunion, le syndic d’Aran, Carlos Barrera, a expliqué qu’ils demanderaient à la CHE la création d’un protocole pour interdire les activités sur la Garonne lorsque le débit atteint 80 m³/s. Comme il l’a expliqué, hier même, lorsque le fleuve dépassait les 95 mètres cubes, trois personnes ont été vues naviguant dans un kayak sur la rivière en passant par Bossòst, comportement que le syndic a décrit comme très dangereux.

D’autre part, le syndic d’Aran, Carlos Barrera, a confirmé que la période de présentation d’observations au projet d’amélioration de la N-230 proposé par le ministère de l’équipement a été prolongée jusqu’à la fin de ce mois de mai.

Le Syndic a expliqué que, lors de la dernière réunion au Département du Territoire et de la Durabilité de la Généralité, il a été décidé que des observations défavorables seront présentées aux quatre propositions présentées par le ministère de l’équipement et, afin de garantir l’objectif que pendant les travaux du tronçon de route entre l’embouchure nord du tunnel de Vielha et Aubèrt il y ait le minimum d’impact possible sur la circulation quotidienne des véhicules, il présentera une proposition de construction d’un tunnel allant du Parador de Vielha à Pont d’Arròs. De cette façon aucun noyau habité ne serait affecté et l’impact environnemental et visuel serait éliminé avec la construction de ce tunnel, qui aurait une longueur de 5,2 km, très similaire à l’actuel tunnel de Vielha.

Cependant, le syndic a également expliqué qu’il restait encore à définir quelle forme devrait prendre l’amélioration de la route allant de l’entrée nord du tunnel de Vielha jusqu’à la hauteur du Parador. Barrera a déclaré que le Département du Territoire travaille sur une proposition de route séparée de la N-230 qui irait entre la rivière Nere et l’actuel tracé de la N-230 jusqu’au Parador.

Le Syndic d’Aran a ajouté que le Conseil général d’Aran présentera une proposition qui lui permet d’être le plus respectueux possible de l’environnement naturel et du patrimoine d’Aran, sans chercher la rentabilité du coût des infrastructures, puisque le Conseil général d’Aran doit travailler pour garantir la survie de la vallée d’Aran en tant que destination touristique et pour les intérêts généraux des Aranais, et qu’avec cette proposition, il est garanti que dans le reste du tracé de la route jusqu’à la frontière avec la France, sera maintenue la philosophie des propositions déjà présentées par le Conseil général d’Aran en 2002, en maintenant la possibilité de construire les déviations de Les et Bossòst et de gérer la route de manière civilisée et acceptable.

Registre d’observations / Nouvelle organisation de la circulation

Avec l’ouverture du tunnel, une déviation inachevée et le renvoi de la circulation vers St-Béat par le groupe scolaire, l’avenue de la Brèche romaine et le Pont-Neuf,  nous voici donc confrontés à de nouvelles conditions de circulation … situation provisoire catastrophique que chacun craint de voir s’éterniser.

C’est pourquoi nous avons décidé d’ouvrir un registre destiné à collecter nos observations relatives à la nouvelle organisation du trafic. Nous nous proposons de le faire régulièrement remonter aux autorités. A chacun d’entre nous donc d’y porter ses observations vécues d’incidents, d’incompréhensions, de questionnements, … mais aussi éventuellement de commentaires, suggestions, …

Essayez d’être court mais précis (date, horaire, …). Réagissez vite, ne remettez pas au lendemain vos observations au risque de les oublier. Même si vous constatez que quelqu’un d’autre a déjà fait la même observation, n’hésitez pas à la répéter, bien au contraire.

Vous trouverez l’accès au registre en première place du menu principal de la page ou alors par ce lien : http://vivreenvalleedesaintbeat.org/registre-dobservations-nouvelle-organisation-de-la-circulation/

Un dossier à lire et à commenter svp

Vous trouverez ci-dessous le dossier de presse édité par la préfecture à l’occasion de l’inauguration du tunnel.

Prenez le temps de le lire. On peut y trouver pas mal de réponses à des questions qui sont soulevées dans les réunions. Ce serait aussi intéressant que vous nous fassiez part de vos commentaires, des interrogations qu’il suscite, critiques, …

Vous pouvez nous les envoyer par mél à : contact@vivreenvalleedesaintbeat.org , ce qui nous aidera dans l’analyse de ce document. Merci à tous.

Télécharger (PDF, 2.53MB)

Inauguración oficial del nuevo túnel de Saint Béat

Source : Inauguración oficial del nuevo túnel de Saint Béat

Texte intéressant dans lequel on peut lire que les Aranais ne sont pas dupes et demandent à ce que les camions soient interdits côté français non seulement la nuit (les arrêtés municipaux n’ont d’ailleurs jamais été appliqués) mais désormais également le week-end, afin de freiner l’augmentation du trafic lourd.
———————————————————————————-
Proposition de traduction :

Inauguration officielle du nouveau tunnel de Saint Béat
4 mai 2018

Lundi dernier, le 30 avril, le conseiller territorial d’Aran, José Antonio Boya, a assisté à l’inauguration officielle du nouveau tunnel de Saint Béat.

Lors de la cérémonie d’inauguration, le conseiller territorial d’Aran a déclaré que la mise en service du tunnel de Saint Béat fait que l’on voit à nouveau avec préoccupation la situation de la route N-230 qui traverse le Val d’Aran, avec un volume de passage de camions de grand tonnage qui chaque fois va en augmentant. C’est pour cette raison que le Conseil général d’Aran a demandé aux autorités françaises de maintenir les restrictions sur le passage des camions à Saint-Béat entre 22h00 et 06h00 heures et de l’étendre à l’avenir à toute la journée le week-end, pour éviter une augmentation du trafic lourd sur la N-230.

José Antonio Boya a également rappelé que c’est un travail inachevé puisqu’il y a encore 4 km de construction de la déviation qui doit compléter la connexion avec le pont, une connexion qui ne devrait pas être achevée avant l’année 2024.

A l’ouverture du nouveau tunnel, Mme Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, et le maire de Saint-Gaudens, Jean-Yves Duclos, entre autres.