Archives de catégorie : Gestion du trafic

Inauguración oficial del nuevo túnel de Saint Béat

Source : Inauguración oficial del nuevo túnel de Saint Béat

Texte intéressant dans lequel on peut lire que les Aranais ne sont pas dupes et demandent à ce que les camions soient interdits côté français non seulement la nuit (les arrêtés municipaux n’ont d’ailleurs jamais été appliqués) mais désormais également le week-end, afin de freiner l’augmentation du trafic lourd.
———————————————————————————-
Proposition de traduction :

Inauguration officielle du nouveau tunnel de Saint Béat
4 mai 2018

Lundi dernier, le 30 avril, le conseiller territorial d’Aran, José Antonio Boya, a assisté à l’inauguration officielle du nouveau tunnel de Saint Béat.

Lors de la cérémonie d’inauguration, le conseiller territorial d’Aran a déclaré que la mise en service du tunnel de Saint Béat fait que l’on voit à nouveau avec préoccupation la situation de la route N-230 qui traverse le Val d’Aran, avec un volume de passage de camions de grand tonnage qui chaque fois va en augmentant. C’est pour cette raison que le Conseil général d’Aran a demandé aux autorités françaises de maintenir les restrictions sur le passage des camions à Saint-Béat entre 22h00 et 06h00 heures et de l’étendre à l’avenir à toute la journée le week-end, pour éviter une augmentation du trafic lourd sur la N-230.

José Antonio Boya a également rappelé que c’est un travail inachevé puisqu’il y a encore 4 km de construction de la déviation qui doit compléter la connexion avec le pont, une connexion qui ne devrait pas être achevée avant l’année 2024.

A l’ouverture du nouveau tunnel, Mme Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, et le maire de Saint-Gaudens, Jean-Yves Duclos, entre autres.

Entrée nord du village de Saint-Béat oubliée par la Dreal ?

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’inauguration du tunnel, Alain Frisoni, maire de Saint-Béat, déplore et dénonce l’état d’abandon laissé par la Dreal de la route d’entrée du village à partir longeant la Garonne.

“Enfin, je regrette profondément de ne pas avoir été entendu lorsque j’ai, à maintes reprises, alerté les services de la DREAL, sur l’image qu’ils ont donné à nos entrées de village.

Je vous invite d’ailleurs à emprunter cet itinéraire, qui se trouve juste derrière nous afin de vous rendre compte par vous-même de l’impact visuel négatif infligé à SAINT-BEAT.

  • Une palissade de béton longue de plusieurs dizaines de mètres

  • avec un mur en pierre rapiécé par des blocs tout juste entassés,

ni fait ni à faire,

des abords de route instables, laissés à l’abandon, non sécurisés, un passage piéton inexistant…

Comment donner à notre village, si riche en histoire et en patrimoine, l’envie d’en connaître la beauté lorsque la première impression est souillée par cette négligence ?”

Ci-dessous une petite vidéo en illustration.

POINT RAPIDE DE DÉCISIONS PRISES LORS DE L’AG D’HIER SOIR

Quelques RV pour ce week-end :

Aujourd’hui samedi, de 11 h à midi au feu du Pont-Neuf pour distribuer des tracts aux voitures qui poireautent (les tracts que nous n’avons pas pu distribuer lundi dernier lors de la contre-inauguration vu que la route était fermée).

Demain soir, pour les curieux, vers 21 h 45 au même lieu pour assister au passage des camions du dimanche soir pour constater quel itinéraire ils choisissent et comment s’écoule cette vague.

Lundi matin à 9 h au camping Bron : distribution de tracts et venue de journalistes qui comptent tourner un sujet sur les nouvelles conditions de circulation depuis l’ouverture du tunnel.

En outre, chacun est invité à noter ses observations personnelles de faits précis et vécus (étonnements, dysfonctionnements, mise en jeu de la sécurité, …). Pas des suppositions ni des rumeurs mais il s’agit bien d’être factuel, lister des évènements précis afin d’établir un inventaire de constats objectifs. Nous reviendrons sur ce sujet prochainement, notamment pour vous indiquer comment nous faire remonter vos observations. N’hésitez pas non plus à prendre des photos, des vidéos.

Sinon, nous nous donnons un petit mois avant une prochaine AG, histoire de donner un temps de rodage à ces nouvelles conditions de circulation.

Enfin, le collectif d’animation est en cours de renouvellement. Plusieurs adhérents présents hier se sont proposés pour en faire partie. Réfléchissez-y mais il est important qu’il soit étoffé un maximum, pour être riche de ses participants, se partager les tâches, …. Si vous êtes intéressé, merci de nous le faire savoir (par tél au 06 51 36 52 61 ou mél à contact@vivreenvalleedesaintbeat.org). Prochaine réunion du nouveau collectif vendredi 11 mai à 20 h à la mairie de St-Béat.

Dernière chose, pensez à adhérer si ce n’est pas déjà fait (bulletin ci-dessous).
Un compte-rendu complet de la réunion sera prochainement envoyé aux adhérents de cette année et de l’année dernière.

Télécharger (PDF, 130KB)