Archives de catégorie : Gestion du trafic

Revue de presse – La Dépêche du 15 août 2016 – Trois ans après, Saint-Béat panse encore ses plaies

Dans son édition départementale d’aujourd’hui, La Dépêche fait  la Une et consacre une page entière de reportages à la situation de la vallée.

La Dépêche - 2016_08-15 -UneLa Dépêche - 2016_08-15 -Page 10

 

 

 

 

 

 

LaDépêche.fr - 2016_08_15 - Trois ans après, Saint-Béat panse encore ses plaiesLaDépêche.fr - 2016_08_15 - La déviation complète, maintenant !LaDépêche.fr - 2016_08_15 - «Le marbre en majesté»

Retrouver aussi ces articles sur le site de La Dépêche :

Tribune libre – Lettre ouverte au sous-préfet suite à la réunion publique du 12 juillet 2016 à St-Béat – Par Philippe Prax

(Lettre encore sans réponse à ce jour, le 7 août 2016)

Télécharger (PDF, 1.12MB)

Pièces jointes

  • Dossier de presse complet de la conférence du 10 mars 2014 du président de la Confédération Hydrographique de l’Èbre devant les élus du Val d’Arán (présentation des conclusions du rapport sur les inondations dans le Val d’Arán avec des actions pour améliorer la gestion lors de ces épisodes).

(Version originale en espagnol à gauche – version en français traduite par Myriam Motte-Saez de Fos, à droite)Image rapport De Pedro version espagnol      Image rapport De Pedro version français

  • Lettre du 16/01/2014 de P. Izard – Président du SMEA 31 – à la CCC de Saint-BéatIzard - SMEA - 16012014

Tribune Libre – La circulation dans Fos – par Myriam Motte

Le danger et les nuisances sur le village de Fos toujours présents.
Après une nuit tranquille, voilà la déviation fermée à nouveau ; n’oublions pas qu’il y quelques années il y a eu déjà un mort. Je ne sais pas ce que les politiques ont dans la tête pour mettre tout un village en danger. C’est insupportable, alors que la solution est toute simple, faire les contrôles sur la déviation.
Peut-être qu’Il n’y a pas eu assez de morts en France ?
Nous n’attendrons pas une semaine de plus pour organiser un barrage et faire appel aux médias.
Cette route n’est plus adaptée à la circulation actuelle, d’autant plus que le seul pont qui nous reste a été fragilisé par les inondations et est en attente de réparation.
Nous ne pouvons pas sortir de chez nous sans risquer de se faire écraser.
Le ras le bol est arrivé au top !
Cette vidéo n’est qu’un petit aperçu de ce qui se passe pendant 24 h.

Tribune libre – “Pour l’ouverture du tunnel” par André Pallas

Tunnel :
Non-ouverture signifie laisser en danger de mort permanent les habitants de Cierp-Gaud, de Marignac de la majorité des habitants de Saint-Béat et également les habitants de la vallée de la Pique qui fréquentent St-Béat. Nombre de ces gens hésitent du fait qu’un camion devant un derrière ils craignent l’accident ; se rappeler le camion en feu. Donc réaction, ils s’arrêtent dans les villages sécurisés . Marignac se trouve lui aussi menacé.

Non-ouverture = Laisser en danger plus de cent maisons avec leurs habitants, la plupart âgés et n’ayant l’issue de secours que sur la route. Les rues venant du village débouchent sur la RD 44 en angle droit et de ce fait ont occasionné plusieurs accrochages, heureusement tôles froissée…. L’ouverture ne va pas engendrer une augmentation de camions sûrement une gêne de circulation. Donc, faire le choix entre gêne et gros dangers. Accident impliquera le Maire.

Je suis un peu long mais j’aimerais tant ne pas continuer avec mes collègues Maires, responsables juridiquement, vivre avec cette épée de DAMOCLES sur notre tête. Nous savons alors notre devoir est de dire la vérité. Qu’arrivera-t-il si un camion explose entre deux rangées de maisons habitées ? Les élus de quelque niveau qu’ils soient se doivent de porter attention à la sécurité des personnes. Je me sens impliqué : En 1984 en tant que maire j’ai accompagné H. DINGUIRARD chez le Préfet et auprès du Pnt du CG pour porter le projet du tunnel. Je n’ai jamais cessé depuis d’en demander la réalisation.

Déviation de Fos – Nous interpelons le sous-préfet et demandons aux élus d’agir

Banderole déviation Fos webLe rassemblement du 13 juin sur le pont de Fos n’a eu aucun effet.

La banderole tendue à l’entrée du village n’a pas davantage fait  réagir… A part ré-ouvrir la déviation le dimanche soir …  jusqu’au lundi matin, les autorités font l’autruche, continuent de nous ignorer.

Nous venons d’écrire au sous-préfet lui demandant d’agir. Même démarche auprès des  élus de Melles, de Fos, au Président de la Communauté de communes et à la députée. Serons-nous entendus un jour ? Continuer la lecture de Déviation de Fos – Nous interpelons le sous-préfet et demandons aux élus d’agir