Archives de catégorie : Education

Rumeur d’un futur regroupement des écoles du secteur ?

Un article du Huffingtonpost qui tombe à pic : 400 écoles rurales vont fermer contrairement à la promesse de Macron


Méfions-nous du piège des regroupements d’écoles, qui doivent être mûrement réfléchis avant toute décision définitive.

Sous le prétexte de sauvegarder à court terme des classes en regroupant les élèves par niveau de cours, ce serait aussi faire fi de la richesse des petites structures, renier l’intérêt de la proximité, accepter de mettre nos plus jeunes enfants quotidiennement dans des transports scolaires.

Petit rappel nécessaire : au cours des 30 dernières années, la Haute-Garonne a vu fermer 25 écoles de sa zone de montagne ! C’est une mutation considérable et malheureusement irréversible qu’a subie notre région ! L’Administration justifiait à l’époque ces choix par les baisses démographiques d’une part et la richesse des RPI d’autre part. Le Conseil départemental lui, passait la deuxième couche, garantissant que les enfants seraient, en compensation, transportés gratos (argent public !) ; il a, depuis lors, remis en cause cette promesse pour les villages qui ne sont pas en fond de vallée au prétexte que nous coûtons trop cher !… Étonnamment, l’opération fut souvent menée avec la complicité de nombre d’élus qui s’en frottaient les mains, trop heureux de se débarrasser d’une source de dépenses et de soucis et de récupérer du même coup des bâtiments et des appartements. La lecture de l’article confirme bien que ce monde d’élus n’a pas vraiment évolué.

N’oublions surtout pas que c’est bien l’intérêt des enfants qui prévaut.

Méfions-nous … Méfions-nous …

Un air de déjà lu ! Carole Delga soutient les enseignants grévistes du collège de Saint-Béat

Carole Delga vient de répondre aux enseignants du collège qui étaient en grève le lundi 24 avril pour protester contre la fermeture programmée du dispositif dit “innovant” censé compenser la fermeture de la Segpa. Elle dit partager la même incompréhension et les assure de son  attachement à la qualité du service public proposé aux citoyens de notre Région, surtout en matière d’éducation.

Pour ceux qui auraient la mémoire courte, relisez sa prise de position de l’an passée ICI. On y avait cru. A tort car elle s’en était arrêtée là.

Nous garderons par contre en mémoire les arguments qu’elle avait tenus lors de sa venue à St-Béat le 12 juillet dernier pour justifier son inaction “Le Dasen avait avancé des arguments « pédagogiques » en faveur du dispositif devant être mis en place en remplacement de la Segpa  ; reconnaissant son incompétence en la matière, elle n’était donc pas en mesure de les discuter. La rectrice elle-même n’est pas favorable au maintien de cette classe ; c’est dire  ! Elle refuse d’intervenir plus fortement, de taper du poing sur la table, assumant les limites de son autorité d’élue  ; il n’est pas dans son rôle de forcer la main d’un fonctionnaire.”

 

Collège de Saint-Béat – “C’est reparti ! L’administration veut encore nous voler le peu que l’on a.”

Le 14 mars 2016, les élus se rendaient au collège soutenir les enseignants en grève et réclamer avec eux le maintien de la Segpa.

Devant l’annonce de la fin du dispositif innovant censé palier la fermeture de la SEGPA, les enseignants ont fait grève ce lundi 24 avril.
L’administration va-t-elle enfin être à l’écoute des difficultés de nos enfants des vallées ou va-t-on devoir encore jouer des bras pour montrer que l’on existe ?

Voici le courrier adressé à leur hiérarchie.

Télécharger (PDF, 65KB)

Rassemblement mardi 15 novembre à 10 h à la halle de Saint-Béat

banderoles_web_13-11-2016-16-13_03Officiellement, elle vient pour s’entretenir de l’avenir des campings de la vallée avec les élus de Fos, puis ceux de Saint-Béat(*). C’est sans doute parce qu’elle est soucieuse du respect des règles démocratiques que Carole Delga refuse que nous participions à cette rencontre. Vu le fiasco de sa prestation publique de juillet dernier, elle sait qu’il faut savoir aussi rester entre personnes “responsables”, entre élus donc. C’est bien connu, les sans-dents ne sont intéressants que pour les élire régulièrement … mais sûrement pas pour être entendus entre deux élections.

A contrario, ne soyons ni goujats ni rancuniers. Mardi, accueillons avec ferveur notre encore députée mais aussi présidente de Région (et aussi ancienne ministre comme elle aime à le rappeler).

Rassemblement mardi 15 novembre à 10 h

à la halle de Saint-Béat

(*) De mauvais esprits prétendent qu’elle n’en aurait rien à faire de nos campings, de notre Garonne, de notre déviation, de notre collège, … et que sa venue ne serait qu’à fin électorale. Nous n’en savons rien et cela ne nous intéresse pas.

banderoles_web_13-11-2016-16-13_04 banderoles_web_13-11-2016-16-13_02 banderoles_web_13-11-2016-16-13

Soirée gastronomie et nature à Fos – Lundi 8 août

GentilhommièreDans le cadre de son programme d’animation, l’AREMIP (Action Recherche Environnement Midi-Pyrénées) organise, en partenariat avec l’Hôtel restaurant “La Gentilhommière” à Fos, une soirée “Gastronomie et nature”.

Après avoir dégusté un bon repas à La Gentilhommière, découvrez ou redécouvrez le patrimoine naturel de nos vallées, en particulier la flore de la haute vallée de la Garonne.

Jean-Michel PARDE, à travers un diaporama, vous fera partager sa passion de la flore et de la nature et vous emmènera à la découverte des trésors de nos montagnes.

Renseignements : AREMIP 05-61-95-49-60

Réservation : La Gentilhommière   05 61 79 59 41

Segpa de St-Béat – Le point à ce jour

Exterminator webCe qu’il faut retenir à ce jour :

1. Toujours aucune réponse à nos courriers
– ni de la part de la ministre,
– ni de la rectrice,
– ni du Dasen (qui pourtant est venu sur le village de Saint-Béat à l’occasion d’une cérémonie et de petits fours mais ne s’est pas déplacé jusqu’au collège alors qu’on l’avait invité à venir mesurer sur place les conséquences de ses décisions).
Ces gens-là sont malpolis et n’ont aucune leçon de morale à donner (ministère de l’éducation ?). Continuer la lecture de Segpa de St-Béat – Le point à ce jour