Archives de catégorie : Actualités

CORONAVIRUS / CRISE SANITAIRE OBLIGE, LES BUS ARC-EN CIEL ONT RÉDUIT LEURS CIRCUITS AU STRICT MINIMUM MAIS CIRCULENT ENCORE

Ci-dessous les nouveaux horaires en vigueur depuis le 19 mars.
Pour rappel, le tarif d’un déplacement est de 2,20 € ; ce qui, reconnaissons-le, reste modique au regard de l’utilisation d’un véhicule particulier.

De plus, comparez bien les temps de trajet, nous n’y perdons pas vraiment beaucoup …

Les bus circulent du lundi au vendredi.

Solidarité / Coronavirus / Aide aux personnes vulnérables isolées

La Croix Rouge lance le dispositif « CROIX ROUGE CHEZ VOUS », qui s’adresse aux personnes vulnérables confinées en situation d’isolement social.
En appelant le 09 70 28 30 00 (numéro vert, appel gratuit), disponible 7J/7 de 8h à 20h, elles pourront bénéficier d’une écoute et d’un soutien psychologique, d’informations sur la situation, mais aussi de la possibilité de commander des produits de première nécessité livrés par des volontaires de la Croix-Rouge.

INFO / LA POSTE

On nous avait dit qu’elle serait ouverte mercredi, jeudi et vendredi. Mais Karine, qui est bien placée, a écrit en commentaire que les postes de Saint Béat et Cierp sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Idem pour les agences postales communales. Il n’y a que Montréjeau qui est ouverte dans le coin.
La distribution du courrier par contre sera assurée ces jours-là, soit 3 jours / semaine.

Où aller consulter en cas de COVID-19 dans le secteur ?

À l’initiative des médecins généralistes, 56 sites ouvriront au plus tard lundi pour accueillir, sur tout le territoire de la Haute-Garonne, les patients présentant des symptômes du COVID-19. Pour les pathologies plus classiques, les patients pourront ainsi continuer à se rendre chez leur médecin traitant.

Règles générales

  • En cas de fièvre, toux, gêne respiratoire, douleur thoracique et en présence de symptômes grippaux, appeler le centre COVID-19 de votre secteur.

Pour Saint-Béat, téléphoner auparavant au cabinet médical au 05 61 79 40 64 pour prendre RV. Les cas suspects seront reçus dans le local des infirmières à l’étage, sur rdv donc.

Le site sera ouvert de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures.

  • En cas de symptômes plus aigus, notamment une détresse respiratoire, contacter le 15 
  • Pour tous les autres motifs de consultation, se rendre chez son médecin traitant qui reste ouvert ou qui donnera des consignes. 
  • Pour tout renseignement lié à la prise d’un médicament , le Centre Régional de PharmacoVigilance (CRPV) et d’information sur le médicament  du CHU de Toulouse vous répond du lundi au vendredi de 9 heures à 17 heures au 05 61 25 51 12
  • Pour tout renseignement non médical, un numéro vert répond à vos questions sur le Coronavirus COVID-19 en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0800 130 000

Aran registra el primer caso positivo en coronavirus (COVID-19)

Source : Aran registra el primer caso positivo en coronavirus (COVID-19)

Proposition de traduction par J.P. Ladère
Le Val d’Aran enregistre le premier cas positif de coronavirus (COVID-19)

16 mars 2020

Conformément aux principes de transparence que le gouvernement du Conselh Generau veut suivre à tout moment, nous signalons que le service de surveillance épidémiologique du Département de la santé de la Generalitat de Catalunya a informé le gouvernement du Conselh Generau d’Aran du premier cas positif de coronavirus (COVID-19) en Aran.

Ce cas présente des symptômes bénins et est isolé à domicile périodiquement contrôlé par des professionnels de la santé.

Vielha, le 16 mars 2020

Carte interactive des municipales dans le Saint-Béatais

Nous mettons en place cette carte interactive qui vous permet dans un premier temps de voir quels sont les candidats et éventuellement les listes qui se présentent aux prochaines municipales dans le Saint-Béat.

Les balises bleues vous informent sur les listes de candidats.

Nous vous proposons de nous rejoindre sur cette carte dès dimanche soir. 

Elle sera mise à jour en direct le soir-même. Les balises changeront de couleur et afficheront les résultats au fur et à mesure qu’ils nous parviendront.
Elles deviendront vertes pour les communes qui n’auront pas besoin de revoter. Et orange pour celles pour lesquelles un second tour sera nécessaire.

Attention, pensez alors à rafraichir votre page de temps en temps, sinon vous risquez d’attendre longtemps …

Revue de presse / Lavanguardia du 14/03/2020 – “La Catalunya rural suplica a la ciudad que se quede en casa”

Retrouvez l’article sur le site de Lavanguardia, ICI.

La Catalunya rural suplica a la ciudad que se quede en casa

Proposition de traduction ci-dessous.

“La Catalogne rurale supplie la ville de rester chez elle

Les villes avec des pourcentages élevés de personnes âgées, préoccupées par le débarquement des propriétaires de résidences secondaires ce week-end
La Catalogne rurale demande à la ville de rester chez elle

14/03/2020

“Si personne ne vient, nous serons tranquilles”, a déclaré hier matin Josep Vicent, un habitant octogénaire d’Isil, l’un des noyaux de la municipalité d’Alt Àneu, à Pallars Sobirà. Les petites localités de la Catalogne rurale avec un pourcentage élevé de personnes âgées, comme Isil, lancent un appel pour que la population des villes évite de se déplacer dans leurs résidences secondaires et limitent ainsi le risque de contagion. Un appel à la responsabilité plus que jamais nécessaire.
—————————————————————-

Le mieux que nous puissions faire est de ne pas bouger; nous sommes inquiets parce que nous avons plus de population à risque
Mario Urrea Président de l’Associació de Micropobles de Catalunya
—————————————————————-

«Nous savons que les micro-villages sont des espaces appropriés pour échapper au tourbillon de la ville, mais dans la phase d’urgence 1, s’il vous plaît, veuillez essayer d’éviter les déplacements vers les zones rurales (vieillissement de la population et, dans certains cas, difficulté d’accès aux municipalités ) #quedateencasa », implore le message publié jeudi par l’ Associació de Micropobles de Catalunya (AMC), une entité qui regroupe des villages de moins de 500 habitants. “Le mieux que nous puissions faire est de ne pas bouger ; nous sommes inquiets car nous avons plus de population à risque et les cabinets médicaux ferment, comme celui de Vallfogona de Ripollès et celui de l’Estany, pour renforcer les CAP », a expliqué hier Mario Urrea, maire de Torrebesses, à la Segrià, et président de la AMC.

Ces municipalités veulent préciser que les visiteurs, les touristes, seront toujours les bienvenus, mais que maintenant ce n’est pas le meilleur moment pour eux de se rendre dans des destinations où vivent de nombreuses personnes âgées.
—————————————————————-

Maintenant que les enfants ont 15 jours sans école, les familles viendront de Barcelone et nous aurons plus de risques de contagion
—————————————————————-

“Maintenant que les enfants ont 15 jours sans école, les familles viendront de Barcelone et nous aurons un risque plus élevé de contagion”, est l’un des commentaires que les propriétaires de résidences secondaires ont entendu hier dans les magasins de Puigcerdà, en Cerdagne . La vérité est qu’hier il y a eu un débarquement de la population dans les localités de cette région des Pyrénées, ignorant les recommandations des autorités de rester chez elles.
—————————————————————-

La meilleure chose serait que ces semaines-là les gens ne viennent pas, nous sommes déjà plus âgés, j’ai également suspendu les visites chez le médecin à Barcelone
Josep Vicent, 86 ans, voisin d’Isil
—————————————————————-

“La meilleure chose serait que ces semaines-là les gens ne viennent pas, nous sommes déjà plus âgés, j’ai également suspendu les visites chez le médecin à Barcelone”, explique Josep Vicent par téléphone d’Isil, qui à 86 ans continue de prendre soin de ses lapins, poulets et deux jardins.

Toujours à Pallars Sobirà, la mairie d’Alins a exhorté les habitants des première et deuxième résidences à éviter la «mobilité». “Considérant que la majorité de la population d’Alins est considérée comme à haut risque, il est de la responsabilité de chacun d’éviter les situations susceptibles de faciliter la propagation de la maladie”, demande de son côté le maire, Manel Pérez.

Une autre préoccupation est le retour dans la ville des jeunes qui étudient à Madrid, Barcelone, Saragosse et d’autres capitales, après la fermeture de leurs universités.
—————————————————————-
Dans le Priorat

“Que les gens ne viennent pas dans notre commune comme une alternative à la ville. Margalef a un pourcentage élevé de résidents à haut risque »
—————————————————————-

Hier, dans le café Vernet de Margalef del Montsant, avec 35% de la population de plus de 65 ans , selon l’Institut d’Estadística de Catalunya (Idescat), le groupe de retraités qui se réunissent pour jouer aux cartes chaque après-midi a décidé d’interrompre temporairement les rencontres. Cette localité du Priorat est une destination pour les grimpeurs du monde entier mais, hier, peu de gens ont été vus dans les rues. Et ce matin, le conseil municipal a également demandé «que les gens ne viennent pas dans notre commune comme alternative à la ville. Margalef compte un pourcentage élevé de résidents à haut risque et nous ne voulons pas mettre leur santé en danger. » Il a également été décidé de fermer les différents secteurs d’escalade quand l’arrivée ce matin d’alpinistes de différentes régions d’Espagne a été constatée.
—————————————————————-
Données Idescat

A Forès, 49% de la population enregistrée a plus de 65 ans
—————————————————————-

L’objectif est de protéger les personnes âgées en mettant en œuvre différentes mesures. Forès (Conca de Barberà) est la commune avec le pourcentage le plus élevé de population recensée de plus de 65 ans, près de 49%, suivie de Bausen (Val d’Aran), avec 41,4%. À Vilada, dans le Berguedà, le conseil municipal a demandé par l’intermédiaire d’un groupe de voisins sur WhatsApp que les habitants plus âgés « limitent leur vie sociale pour les prochains jours ».

La Catalogne rurale essaie de se protéger autant que possible. Hier, la Federació d’Entitats Excursionistes de Catalunya a annoncé la fermeture temporaire des 13 refuges de montagne qu’elle gère.”