Archives de catégorie : Actions

Lundi 30 avril – 16 h au rond-point de Eup : Grand goûter POPULAIRE de contre-inauguration de la déviation tronquée

Alors que les élites osent inaugurer une déviation tronquée …
nous, nous allons trinquer !
Vivre en Vallée de Saint-Béat vous invite à un grand goûter de contre-inauguration POPULAIRE, partagé, festif et musical.
Venez nombreux, petits et grands, gourmands ou non, avec ou sans vos gâteaux et boissons favoris (de préférence maison) … vos instruments de musique … et tout ce que vous jugerez utile pour passer un bon moment ensemble !

Nous comptons sur vous pour partager notre invitation dans les villages  et autour de vous le plus possible. Afficher sur les voitures, les panneaux municipaux, … Vous pouvez télécharger l’affiche en cliquant sur l’image ou en pdf ICI. Mais vous pouvez aussi en récupérer chez Michèle André, au salon de coiffure Alizé de Saint-Béat.

Réponse de Mme la sous-préfète à la démission de Ph. Colombié

Suite à ma lettre de démission du conseil municipal de St Béat, Mme la sous-préfète a répondu et je vous donne copie de cette réponse puisqu’il s’agit d’affaires publiques.

Je rappelle que ma démission était fondée sur le mépris de l’Etat à notre égard pour deux points particuliers : non-respect des engagements d’ouverture de la déviation totale en 2016 et  installation d’une déviation provisoire dangereuse et paralysante malgré l’opposition des élus de St-Béat.

J’avais écris ce qui suit :

Elus pour tenter de redonner vie à St Béat à la suite des inondations de 2013, nous nous sommes heurtés au mépris de l’Etat et de vos services qui n’ont pas respecté leur engagement d’ouverture de la déviation en 2016.

Malgré l’opposition à l’unanimité de notre conseil municipal, une déviation « provisoire » nous a été imposée, à grand renfort d’argent public gaspillé alors qu’elle est dangereuse, polluante, sans date d’achèvement précise (2024 ???) et qu’elle va provoquer un engorgement du trafic en raison des 600 camions espagnols (au minimum) et des milliers de voitures devant traverser quotidiennement la Garonne à angle droit de la RN 125, sur un pont non prévu pour des 10 tonnes.

Dans ces conditions, je ne vois pas quel peut être le rôle des élus municipaux locaux que l’on met devant le fait accompli et la mort de notre village.

Hélas, la réponse de la représentante de l’Etat évite soigneusement de dire quand la déviation totale sera terminée et indique aussi que la déviation provisoire n’occasionnera finalement des désagréments que pour quelques riverains…

Pour moi, cette lettre, qui ne répond absolument pas aux motifs de ma démission, est un argument supplémentaire qui conforte notre sentiment  d’être abandonné et méprisé.

Rien de rassurant et de précis n’est avancé ! 

Sans parler,  bien entendu du dépassement de 50 % du budget initial de la déviation,  la route restant à faire entre Lez et le pont d’Arlos n’étant pas budgétée (ni programmée)à ce jour.

Télécharger (PDF, 915KB)

LA MALADIE DE LYME, projection-débat, 16 août

Transmise par les tiques et longtemps considérée comme rare, la maladie de Lyme est aujourd’hui en pleine expansion, au point d’inquiéter les spécialistes internationaux qui disent devoir faire face désormais à une pandémie.

Nos vallées pyrénéennes ne sont évidemment pas épargnées, bien au contraire, et chacun connaît maintenant un voisin, un ami, un parent, .. touché par cette étrange maladie aux formes diverses et masquées. Nous aurions même le triste privilège de faire partie des régions les plus infestées de France ; le climat doux et humide, l’abondance de cervidés, l’absence d’informations, le manque de prévention, etc., de multiples raisons concourent à ce que les tiques s’y propagent.
La “Maladie de Lyme” est une pathologie mal connue, multi-vectorielle et multiforme, dont il faut apprendre à se défendre.
Autour du film de CHANTAL PERRIN, documentaire de 2014 internationalement salué

LA MALADIE DE LYME : QUAND LES TIQUES ATTAQUENT !”

(Grand Angle Productions, avec la participation de France Télévision, 2014),
VVSB vous propose de faire le point sur cette maladie, la question de son déni, les risques, la prévention, les traitements.

Rendez-vous mercredi 16 août
à 16 h
salle des fêtes de Saint-Béat

Le film expose la problématique de cette maladie envahissante sous-diagnostiquée et non reconnue dans sa forme chronique. Difficile à identifier du fait des atteintes multi-systémiques provoquées, elle est complexe à traiter en raison d’un très grand nombre de co-infections et de facteurs associés.
“Quand les tiques attaquent !” est un travail de terrain qui rassemble, sur plusieurs continents, les éléments d’un scandaleux déni sanitaire et nous amène à une terrible prise de conscience.
La question des soins, ou de leur absence, conduit à la nécessité de repenser notre modèle médical, trop cloisonné et cartésien, pour accueillir des alternatives plus ouvertes et de nouvelles approches de santé.
Intervenants :

  • Chantal Perrin est réalisatrice et productrice pour la télévision. Elle a écrit avec Richard Lenglet, essayiste et lanceur d’alertes : “L’affaire de la maladie de Lyme, une enquête.” (Actes Sud, 2016)
  • Judith Albertat est co-fondatrice et vice-présidente de iFoRLyme, fonds de dotation pour la recherche sur Lyme ; ex-présidente de l’association Lyme sans frontières. Son dernier livre “Lyme, Les solutions naturelles” vient de paraître (Ed° Souccar, 2017).
  • Geneviève Perello vit dans le canton. Elle est co-fondatrice et co-rédactrice du réseau borréliose (RBLF), revue collaborative en ligne d’information critique contre le déni de la maladie.(https://www.reseauborreliose.fr)

La projection du film sera complétée par les intervenants et ouvrira sur des échanges avec la salle.

En fin d’après-midi, nous nous retrouverons autour d’un pot offert par VVSB.

Pour ceux qui ne pourront être là, il est toujours possible de voir le film en ligne sur le site du RBLF.

Merci de relayer cette information autour de vous.

Rappel : Samedi à 18 h – Débat et convivialité

teufRéunion publique et débat à l’invitation de Vivre en Vallée de Saint-Béat

Ce samedi – à 18 heures – Salle des fêtes de Saint-Béat

Et cette déviation ???

(mais aussi point sur les campings, la Garonne, …)

Analyse des arguments et documents avancés par l’État et les administrations

Quelles réponses de la population ?

Nous clôturerons la réunion autour d’un verre offert par l’association. Nous n’avons rien prévu de spécial pour grignoter avec ; alors, si vous avez des idées ou quelques petites choses qui traînent … ce sera avec plaisir !

Amicale socioculturelle de PEM / Compte-rendu de l’audience du 17 novembre au TGI de Toulouse – par Jojo


COMPTE-RENDU DE L’AUDIENCE DU 17 NOVEMBRE 2016

VOYAGE EN CAR AU TGI DE TOULOUSE : RECUPERATION DU BAIL EMPHYTEOTIQUE ET DES BIENS DU CE DE L’USINE FERROPEM DE MARIGNAC

Le départ a eu lieu de l’aire artisanale de CIERP-GAUD à  11 heures  avec un car de 60 places affrété à l’Entreprise FARRUS de LUCHON. Continuer la lecture de Amicale socioculturelle de PEM / Compte-rendu de l’audience du 17 novembre au TGI de Toulouse – par Jojo

Carole Delga – Le RETOUR !

Il lui fallait rattraper le coup de sa piteuse prestation publique du 12 juillet dernier à Saint-Béat. Son équipe de com’ lui a alors concocté un petit épisode “retour” aussi factice que son sourire. Ce mardi 15 novembre, Carole Delga est donc revenue se montrer dans la vallée. Mais attention, cette fois-ci, il importait de ne prendre aucun risque. Le petit peuple qu’on ne saurait voir a donc été mis à l’écart, les invités pour faire la claque triés sur le volet et les vilains petits canards de Vivre en Vallée de Saint-Béat clairement repoussés. Sauf qu’ils sont venus quand même gâcher la photo…
Le jour où les politiques comprendront qu’il faut écouter ceux qui les ont élus, ils viendront pleurer.

Quant à nous, notre prochaine réunion sera PUBLIQUE, elle.
Ce sera samedi 26 novembre à 18 h à la Salle des fêtes de Saint-Béat.
Qu’on se le dise !

Rassemblement mardi 15 novembre à 10 h à la halle de Saint-Béat

banderoles_web_13-11-2016-16-13_03Officiellement, elle vient pour s’entretenir de l’avenir des campings de la vallée avec les élus de Fos, puis ceux de Saint-Béat(*). C’est sans doute parce qu’elle est soucieuse du respect des règles démocratiques que Carole Delga refuse que nous participions à cette rencontre. Vu le fiasco de sa prestation publique de juillet dernier, elle sait qu’il faut savoir aussi rester entre personnes “responsables”, entre élus donc. C’est bien connu, les sans-dents ne sont intéressants que pour les élire régulièrement … mais sûrement pas pour être entendus entre deux élections.

A contrario, ne soyons ni goujats ni rancuniers. Mardi, accueillons avec ferveur notre encore députée mais aussi présidente de Région (et aussi ancienne ministre comme elle aime à le rappeler).

Rassemblement mardi 15 novembre à 10 h

à la halle de Saint-Béat

(*) De mauvais esprits prétendent qu’elle n’en aurait rien à faire de nos campings, de notre Garonne, de notre déviation, de notre collège, … et que sa venue ne serait qu’à fin électorale. Nous n’en savons rien et cela ne nous intéresse pas.

banderoles_web_13-11-2016-16-13_04 banderoles_web_13-11-2016-16-13_02 banderoles_web_13-11-2016-16-13

L’Amicale socioculturelle de PEM affrète un bus pour se rendre au TGI / Jeudi 17 novembre

Ajout du 16/11/2016

ladepeche-fr-2016_11_16-les-anciens-de-pechiney-au-tribunal
“Les anciens de Péchiney au Tribunal” – Lire l’article sur le site de ladepeche.fr ICI.

———————————————————————————

Après plusieurs renvois de mise en état du dossier par la défense, l’affaire va être plaidée le 17 novembre 2016 à 14 heures au TGI de TOULOUSE.

A cette fin, nous organisons un déplacement en car pour assister à cette audience.

Départ de MARIGNAC à 11 heures, parking zone artisanale. Prix du voyage 15 euros.

Les personnes de Saint-Gaudens seront prises en charge vers 11 h 30  à l’entrée de l’autoroute à St-Gau.  Il n’y qu’a m’avertir par mél (Jojo).

Petit mémoire de notre affaire Continuer la lecture de L’Amicale socioculturelle de PEM affrète un bus pour se rendre au TGI / Jeudi 17 novembre

Inventaire des lieux d’affichage potentiels

2016-04-15_Rassemblement Saint-Béat web_16Si la plupart de nos banderoles ont été volées, c’est bien que nos messages portent et gênent. Aucun doute donc : pour se faire entendre, il faut aussi être visibles.

Qui serait d’accord pour proposer des espaces chez lui, où nous pourrions afficher des banderoles ou des panneaux ?

Il peut s’agir d’un mur, d’un grillage, balcon, jardin, champ, … Parlez-en aussi à vos voisins et connaissances et faites-nous rapidement connaître vos propositions à contact@vivreenvalleedesaintbeat.org  ou via la page Facebook (si possible avec une photo mais si vous n’en n’avez pas, merci d’être précis sur la localisation).

Nous avons aussi besoin de matériel (bâches, panneaux, peinture, etc, …), de main d’œuvre et d’idées de textes accrocheurs.

Lors de la prochaine réunion, ce vendredi 9 à 20 h 30 à Saint-Béat, nous poserons sur la table les propositions et déciderons ensemble des différents messages, lieux et supports.

Lendemain de langue de bois = gueule de bois

Power pointLes habitants des vallées de Saint-Béat manifestent du mécontentement ? Là-haut, ça ne plaît pas et il faut faire taire au plus tôt ce petit peuple. Carole Delga a voulu s’en charger. Sur le plan de l’image, c’est un raté monumental.

Elle voulait faire son 49.3 face à des citoyens du Comminges. Ils ont vu ce que cela donne et ça leur sera difficile de l’oublier.

Télécharger (PDF, 100KB)

déclaration France 3 du jour

Télécharger (PDF, 61KB)

Déviation de Fos – Nous interpelons le sous-préfet et demandons aux élus d’agir

Banderole déviation Fos webLe rassemblement du 13 juin sur le pont de Fos n’a eu aucun effet.

La banderole tendue à l’entrée du village n’a pas davantage fait  réagir… A part ré-ouvrir la déviation le dimanche soir …  jusqu’au lundi matin, les autorités font l’autruche, continuent de nous ignorer.

Nous venons d’écrire au sous-préfet lui demandant d’agir. Même démarche auprès des  élus de Melles, de Fos, au Président de la Communauté de communes et à la députée. Serons-nous entendus un jour ? Continuer la lecture de Déviation de Fos – Nous interpelons le sous-préfet et demandons aux élus d’agir

Fos – Déviation à vendre !

2016-06-13_Rassemblement Fos web_08A Fos, le grand n’importe quoi de la gestion des contrôles à la frontière continue.

Aujourd’hui, cerise sur le gâteau, la déviation du village était fermée dans sa totalité et le flot de véhicules retraversait le village … dans les deux sens. Tout ça, parce que le roi d’Espagne devait assister le soir même à un match au Stadium. Vous ne voyez pas le lien ? Et bien, nous non plus !

Etat d’urgence ? Soit ! Mais alors, soyez crédibles et arrêtez de nous prendre pour des imbéciles.

Aujourd’hui, début de rébellion. Continuer la lecture de Fos – Déviation à vendre !

Revue de presse – La Gazette du 1er juin 2016 – Dossier

La Gazette - 2016_06_01 - Le dessin de la semaineLa Gazette de ce jour publie un dossier d’une page consacré à la présentation de plusieurs points de crispation qui alimentent – en partie malheureusement – le mécontentement des habitants de la vallée.

La Segpa est oubliée. Dommage ! Est-ce l’annonce de son enterrement définitif ? Continuer la lecture de Revue de presse – La Gazette du 1er juin 2016 – Dossier

L'asso qui ne lâchera pas !