Tribune libre par Dominique Boutonnet à propos des conclusions du COMITÉ DE PILOTAGE DU 2 OCTOBRE 2019 sur le tunnel de Saint-Béat

TUNNEL DE SAINT-BÉAT – COMITÉ DE PILOTAGE DU 2 OCTOBRE 2019

Il aura donc fallu que la presse s’y intéresse et dénonce ce scandale de tunnel le plus fermé de France pour que l’État s’émeuve du problème ! Au bout d’un an 1/2 après sa croquignolesque inauguration, il se rend soudainement compte que les feux intelligents sont de gros bêtas de base, que les détecteurs hors-gabarit réagissent au passage de simples oiseaux, que Saint-Paul de Jarrat est éloigné de Saint-Béat et que de vilains malfaiteurs seraient capables de tout bloquer en plein jour, en plein après-midi, sous l’œil impassible des multiples caméras de surveillance …

Disons-le : tout bardé d’équipements hyper-sophistiqués qu’il est, ce tunnel expérimental fonctionne à l’eau de boudin ! Chacun le voit bien. Pour autant, nos élites ne vont pas remettre en cause le bien-fondé de leurs choix technologiques, bien au contraire. Les coûteux détecteurs hypersensibles chinois qui nécessitent 44 jours pour être remplacés vont désormais être doublés de « boucles de détection sur la chaussée ». Késako encore que ça ? Et le Centre de Pimpousse les Oies qui ne décroche pas son téléphone, qui ne regarde pas ses écrans, qui ne sait pas où c’est Saint-Béat, qui ne se rend pas compte que les feux font n’importe quoi et qui se révèle dans l’incapacité de faire marcher correctement le système va se trouver doublé d’une liaison différente de l’actuelle. Ah bon ?… Va-t-on voir les tours à signaux réhabilitées ? Ça promet ! Ce n’était peut-être pas la peine de déplacer tant de monde pour pondre ça.
Dans la mesure où nous, à VVSB, simples citoyens critiques qui en ont un peu marre qu’on se se moque d’eux, ne sommes pas considérés assez intelligents pour être directement invités ou consultés à ce genre de réunion d’un niveau supérieur, nous sommes bien obligés de subir et d’attendre pour admirer dans les mois prochains, béatement, les miracles promis par les mêmes qui ont été plus tôt les concepteurs responsables de cet état de fait.

Enfin, nous retiendrons surtout qu’un “point étape sur le chantier relatif à la poursuite de la déviation de Saint-Béat, sous maîtrise d’ouvrage de l’État (DREAL) serait fait d’ici la fin de l’année, à destination notamment des élus concernés.” (Ben voyons !) C’est juste pas trop tôt. Mais d’ici à ce qu’on nous annonce de nouveaux délais et le besoin d’une substantielle rallonge financière … avec notre argent …

Dominique Boutonnet

  • A propos, le même jour, en soirée, j’assistais à une cérémonie à St-Gaudens consacrée à la restitution des conclusions d’un travail réalisé par un panel de citoyens au sujet de la gestion de l’eau pour les années à venir. Le leitmotiv de la soirée était, de la part des édiles et des élites présents, de louer, chanter, sanctifier … cette démocratie participative qui sait autoriser les gueux à s’exprimer.
20191004_CP_tunnel-st-béat

Une réflexion sur « Tribune libre par Dominique Boutonnet à propos des conclusions du COMITÉ DE PILOTAGE DU 2 OCTOBRE 2019 sur le tunnel de Saint-Béat »

  1. Comme quoi. La multitude de témoignages qui ont été relatés sur le site et page FB de VVSB. Largement repris ensuite par les médias, ont obligés les services de l’État, à réagir.

    On apprends qu’ils vont encore mettre du pognon sur du matériel technique…
    Ils vont donc doubler les chances de panne!
    Une cigogne ira faire son nid sur la parabole, ou un bon coup de vent l’orientera vers les satellites de Poutine…
    Pour la déviation. Pourquoi attendre la fin de l’année pour faire un point?
    Il n’y a rien qui avance depuis l’inauguration du tunnel?
    Où en sont les études?
    Nos élus n’ont pas des infos?
    Soyons vigilants. Car nous ne sommes pas au bout de nos surprises!

    N’oubliez pas non plus de surveiller le chantier des berges de Garonne. Là aussi vous allez être surpris. Les semaines qui vont suivre pourraient nous révéler quelques bugs…
    Toutes les infos seront les bienvenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *