Un tunnel fermé + des messages lumineux partiels + des feux tricolores éteints + des travaux en pleine période touristique + des piétons en danger … Tout va bien en notre bon royaume !

Le tunnel est encore fermé, comme d’hab. Aujourd’hui, ce serait pour cause de maintenance ; en tout cas, c’est ce qui était annoncé hier après-midi d’un côté … mais pas de l’autre. Encore une ampoule grillée à changer ? Ce matin donc, comme d’autres fois, c’est en amont du côté sud que ce n’était pas annoncé. Les conducteurs se retrouvaient donc devant une barrière fermée … et repartaient après quelques hésitations vers le centre de St-Béat … où les feux étaient, eux, carrément éteints. Le royaume du grand n’importe quoi ! A force, il y a quelques chauffeurs qui doivent bénir les Français et leur modernitude ! Avec les actuels travaux des berges, bazar garanti à St-Béat.

Il fut un temps, jadis, où les gendarmes étaient affectés à des tâches de circulation dans de tels cas. Il y a longtemps qu’on ne les voit plus s’adonner à ce type d’activité de sécurité mais à d’autres plus lucratives.
Ou alors, au lieu de payer des gars à regarder inutilement des écrans depuis Pimpousse-les-Oies en Ariège, on n’aurait pas pu les mettre sur le terrain pour gérer directement tout ça ? Quitte à payer des types, autant qu’ils servent à quelque chose !

Tiens, nous avons aussi tous pu remarquer qu’il n’y a aucun passage sécurisé pour les piétons qui longent le grillage du chantier. Scandaleux ! L’enquête d’utilité publique n’aurait pas pu le prévoir ? Les gens seraient moins intéressants à protéger que les truites d’élevage de la Garonne ? Ils attendent quoi ? Un accident grave ? Ah, c’est vrai qu’il y a le cabinet médical juste en face !

2 réflexions sur « Un tunnel fermé + des messages lumineux partiels + des feux tricolores éteints + des travaux en pleine période touristique + des piétons en danger … Tout va bien en notre bon royaume ! »

  1. L’exemple du passage protégé face au cabinet médical est à mourir de rire.
    A se demander si pour faire l’étude de chantier, ils se sont déplacés sur place!
    Beau coup de pied à la figure à ceux qui nous prennent pour des incompétents.
    Qu’il sachent que l’on a bosser avant eux . Plus longtemps qu’eux. Et qu’ils nous font bien rire.
    Leurs conneries à répétition prouvent qu’ils manquent cruellement d’expérience!
    Le rallongement de l’âge de départ à la retraite sera une bonne chose.
    Peut-être qu’à 75 ans, ils auront enfin acquis, certaines compétences.
    En attendant, même si l’on subit quelques nuisances, on se tape sur le ventre!

  2. Il va de soi que nous sommes tous d’accord. Que ce tunnel inutile lorsqu’il est fermé, nous enlève le point noir que sont les feux du carrefour du pont neuf. Et que cela apporte un peu plus de fluidité, quand il y a du trafic.
    D’ailleurs, il leur aura fallut longtemps pour valider nos remarques, pour enfin passer aux clignotants orange lorsque le trafic est dense et que l’intelligence de leur feux montre ses limites…
    A se demander si la transmission des caméras fonctionne et, si il y a quelqu’un derrière qui surveille!

    Par contre. La vidéo montre bien la dangerosité pour les piétons, généré par le chantier de confortement des berges de la Garonne.
    En effet. Pour me rendre au bourg en toute sécurité venant de l’avenue de la Brèche Romaine. Il me faut traverser le premier passage piéton rive gauche du Pont Neuf pour gagner le second à l’office de tourisme et ensuite la rue du Faubourg.
    Sinon, longer le chantier vous oblige a passer sur la voie de circulation. De l’autre côté vous avez un semblant de trottoir jusqu’au bar du soleil. Ensuite vous retombez sur la voie de circulation jusqu’au magasin de vêtements.
    Il suffirait de déplacer de quelques mètres le grillage de chantier pour que l’on permette l’accès au passage piéton face au cabinet médical.
    La vidéo montre bien un piéton obligé de quitter le passage protégé, pour ne pas se casser le nez sur le grillage!
    Il en va de la responsabilité du Maire de la commune de faire stopper le chantier et d’exiger ces modifications.
    Si il y a un accident sa RESPONSABILITÉ sera sans nul doute engagée.
    Voyons une fois de plus, si nous sommes entendus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *