Happy Birthday !

Eh oui madame la sous-préfète ! Nous nous obstinons encore et toujours à “continuer à vouloir habiter dans des maisons susceptibles de voir l’eau monter un jour…
Aujourd’hui, cela fait 6 ans.
Qu’est ce qui aura changé depuis ?🤔
Des élus, des administrations, des représentants de l’État … bien au sec, auront eu vite fait d’oublier …
Nous, non. 😕
Est-il vraiment inconcevable que nous ne retrouvions un jour les mêmes conditions météorologiques ? Et que se passerait-il encore ?
6 ans après, nous attendons toujours que des mesures soient prises pour protéger les zones habitées.

3 réflexions sur « Happy Birthday ! »

  1. Je pensais fort à ce 18/06/13 et les drames de la non vie qui s’en suivirent… y compris le silence des habitants assommés par les difficultés ou bien le quotidien qui dévore le temps. Ou bien ceux/celles, les compromis persos aidant, comme la bête au bout du licol qui accepte un chemin « obligé » bien soumis au plus fort (je veux dire soumis à quelques promesses en tout genre…). Paix à leur manque d’âme ?
    Il ne faut plus attendre une autre possible catastrophe : la disparition totale des villages historiques de la vallée de St-Béat. N’est-ce pas voulu ?
    Par qui ? J’ai la réponse mais je suis loin d’être le seul. Prenons exemple sur l’eau qui, elle, ne sera jamais soumise.
    Bel été à tous-tes. Dansons la carmagnole…

  2. @Philippe Prax
    Si je ne me trompe. Il y a eu des lettres aux ministres concernés. Qui ont renvoyé la balle à nos responsables régionaux.
    Ceux que l’on ne voit, que lorsqu’il y a distribution de cacahuètes et apéro à gogo.

  3. Madame la Sous préfète n’a que faire de nos imprécations,certes justifiées. il me semble que la seule chose susceptible de la faire bouger c’est de mettre en cause sa responsabilité vis à vis de sa hiérarchie. Par exemple la solidité du pont de Saint Béat, l’absence de travaux dans la Garonne, l’argent gaspillé dans la déviation…Sa hiérarchie c’est le préfet,les ministres (et le premier ) et enfin le président.
    je constate que depuis des mois nous ne la mordons plus aux mollets!

    Philippe Prax

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *