Revue de presse – France bleu Occitanie – Le tunnel de Saint-Béat ouvre enfin, mais la déviation est loin d’être terminée

Le tunnel de Saint-Béat ouvre enfin, mais la déviation est loin d’être terminée

lundi 30 avril 2018 à 20:22 Par Vanessa Marguet, France Bleu Occitanie

Le tunnel de Saint-Beat, dans les Pyrénées haut-garonnaises, entrera en service le 3 mai et va permettre de gagner l’Espagne en évitant le centre bourg. Mais la déviation n’est pas terminée. Les camions vont continuer à passer dans une autre partie de la commune jusqu’en 2024.

Le tunnel fait 1066 m de long.
Le tunnel fait 1066 m de long. © Radio France – Vanessa Marguet

Toulouse, France

C’est le premier et le seul tunnel de Haute-Garonne. Le tunnel de Saint-Béat, dans les Pyrénées, a été inauguré ce lundi en grande pompe. Cet ouvrage de 1066 m de long, dont on parle depuis près de 30 ans, va enfin entrer en service à partir de jeudi 3 mai et va permettre de dévier la circulation des camions. Aujourd’hui, il y en a entre 500 et 800 camions ainsi que plusieurs milliers de voitures, qui passent chaque jour au centre de Saint-Béat, sur la Nationale 125 pour rallier la frontière espagnole.

Sur le plan dessiné par les services de l'Etat pour l'inauguration, le tunnel est représenté par les pointillés en rouge.  - Aucun(e)
Sur le plan dessiné par les services de l’Etat pour l’inauguration, le tunnel est représenté par les pointillés en rouge. – @préfecture de la Haute-Garonne

Chantier inabouti

Avec l’ouverture de ce tunnel, dont la construction a démarré en 2013, les habitants du centre bourg vont retrouver un peu de calme, mais pas tous. Si le tunnel est bien terminé*, ce n’est pas le cas de l’ensemble de la déviation. La sortie sud se termine par un chantier inachevé. Il reste encore 2.5 km de route à construire entre la sortie du tunnel et le pont flambant neuf d’Arlos que personne ne peut emprunter aujourd’hui. Résultat : pour l’instant, à la sortie du tunnel, tous les véhicules qui veulent rejoindre l’Espagne sont déviés vers une autre partie de Saint-Béat, la partie sud de la commune,  où de nouveaux feux tricolores “intelligents” ont été installés pour permettre aux camions de manœuvrer. Pour Alain Frisoni, le maire de la commune, on n’a fait que déplacer le problème.

Une partie du village se retrouve épargnée par le passage des camions, mais une autre partie de la commune sera impactée car les véhicules vont passer près d’une école, d’un collège et d’une piscine – le maire de Saint Béat

Lire la suite de l’article (avec interviews) sur le site de France Bleu Occitanie ICI.

Une réflexion sur « Revue de presse – France bleu Occitanie – Le tunnel de Saint-Béat ouvre enfin, mais la déviation est loin d’être terminée »

  1. Je crois qu’avec ce dernier article, plus personne ne pourra ignorer que les Saint-Béatais et les usagers de la route sont vraiment pris en otage.
    Il est fort à parier que d’ici peu. Nous reverrons nos camions traverser la rue principale.
    D’abord, pour des modifications qui seront nécessaires au niveau du carrefour du pont neuf.
    Et ensuite, comme cela posera toujours des problèmes. De part l’accès au tunnel, qui leur sera interdit. Et ce, Jusqu’à la fin complète, du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *