SURTOUT N’ALLONS PAS VOTER POUR RENOUVELER LE CONSEIL MUNICIPAL DE ST BEAT !

Mise au point de Philippe Colombié
Je remercie VVSB d’abord et La Dépêche ensuite d’avoir publié ma lettre de démission adressée à la sous-préfecture.

Les dimanches 25 mars et 1er avril, je demande aux Saint-Béatais et aux Saint-Béataises de ne pas venir voter pour renouveler le conseil municipal. Ou bien de voter blanc.

Car l’heure n’est plus à un replâtrage qui arrange l’Etat. Celui-ci a montré qu’il nous méprisait et qu’il nous mettait devant le fait accompli .

Montrons qu’on ne croit plus en ses promesses en  ne nous déplaçant pas pour le vote ! 

Montrons au moment de l’inauguration de la déviation provisoire que nous sommes excédés !
D’avance, merci !
Ph. C.

4 réflexions sur « SURTOUT N’ALLONS PAS VOTER POUR RENOUVELER LE CONSEIL MUNICIPAL DE ST BEAT ! »

  1. Je rejoins à 100% l’idée de M.Colombié qui invite à ne pas participer à ce scrutin.
    Je n’habite pas Saint-Béat. Je ne vote pas à Saint-Béat.
    J’ai l’impression toutefois que les futurs candidats sont en train de se faire piéger.
    Se présenter c’est effectivement se soumettre à ceux qui ont contribué à la mort lente de notre vallée.
    Il est donc impératif que les candidats retirent leur candidature.
    A une ou deux exceptions près, d’individus qui ne voient que leur intérêt personnel dans cette affaire.
    Je suis sûr que, la majorité des autres devraient avoir une tout autre attitude.
    N’oubliez pas Saint-Béatais, que bon nombre de vos concitoyens, des villages aux alentours, sont venus participer à de nombreuses reprises, à vos mouvement revendicatifs à Saint-Béat. Et si nécessaire, seront de nouveau présents en nombre.
    Personnellement j’ai participé à toutes les manifs.
    Aller voter ou présenter une candidature serait nous planter un couteau dans le dos.
    Car il s’agit bien dans le cas présent, de l’avenir de notre vallée, et non pas seulement de chaises à occuper.
    Le boycott de cette élection et les actions à mener, lors de la future inauguration du tunnel, seront les dernières occasions de montrer notre insoumission à celles et ceux qui nous ont baladé depuis des années, et particulièrement depuis 2013.
    Je renouvelle donc mon appel, aux candidats déclarés, et aux habitants de Saint-Béat pour dire non à une dictature.
    Dans le cas contraire. Il est clair que l’on ne vous regardera plus de la même manière.
    Chers amis (es) de Saint-Béat ayez un peu, de bon sens.

  2. Il faut bien comprendre l’enjeu de cette élection. Il ne s’agit pas d’être pour ou contre certaines ou certains candidats. Ou contre un Maire et ce qui reste de la troupe.
    Voter c’est donner raison à celles et ceux qui nous ont mentis, trahis, jusqu’à présent . ComCom, Présidence de région, Département et Autorités.
    Les Saint-Béataises et Saint-Béatais auront donc, par leur choix, la lourde responsabilité du devenir de leur village , mais aussi de notre vallée.
    Pour mettre nos responsables politiques et régionaux au pied du mur. Pour faire pression.
    Seul leur refus de ce scrutin sera la solution.
    Quant aux candidates et, candidats déclarés. La meilleure action de leur part, serait, qu’ils retirent leur candidature.
    Dans le cas contraire, je ne vois pas la raison de leur adhésion aux associations qui défendent notre vallée.
    Qu’on se le dise!

  3. Si parmi celles et ceux qui présentent leur candidature, Certaines et certains, pensent que la tâche qui les attends. Se limitera, à préparer des kermesses et des expositions de joujoux . Ils auront vite fait de déchanter.
    Vu les nouveaux dossiers qui vont tomber sous la compétence des municipalités. Il ne s’agira plus de penser aux festivités et autres amusements.
    Ils peuvent se préparer à passer des nuits blanches à bosser sur les dossiers.
    Le bol de café remplacera la camomille. HiHiHi
    Bon courage!

  4. Les Saint-Béatais (es) auront-ils cette lucidité?
    Effectivement, cela sera la dernière chance de montrer que nous ne sommes pas dupes.
    Le jour de l’inauguration sera aussi un moment décisif pour montrer notre colère envers celles et ceux qui nous ont tant méprisés .
    Le rassemblement doit aller au-delà des habitants de la vallée.
    Tous les usagers de la route doivent venir nous soutenir.
    Cela sera l’occasion de dénoncer l’abandon total de l’amélioration du réseau routier d’Occitanie.
    Motards en colère. Cyclistes, Anti 80. Radarisés.
    Il faut que ce jour là cela soit historique!
    De toute façon, vu la grande catastrophe prévisible dans ce tunnel, celui ci sera un jour, définitivement fermé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *