Ouverture imminente de la déviation provisoire : une 6ème démission au conseil municipal de St Béat

Texte de ma lettre de démission envoyée à la sous-préfecture :

Madame,
Par ce courrier envoyé avec demande d’accusé de réception, je vous informe de ma démission du conseil municipal de Saint-Béat à compter de ce jour, 11 mars 2018.

Elus pour tenter de redonner vie à St Béat à la suite des inondations de 2013, nous nous sommes heurtés au mépris de l’Etat et de vos services qui n’ont pas respecté leur engagement d’ouverture de la déviation en 2016.

Malgré l’opposition à l’unanimité de notre conseil municipal, une déviation « provisoire » nous a été imposée, à grand renfort d’argent public gaspillé alors qu’elle est dangereuse, polluante, sans date d’achèvement précise (2024 ???) et qu’elle va provoquer un engorgement du trafic en raison des 600 camions espagnols (au minimum) et des milliers de voitures devant traverser quotidiennement la Garonne à angle droit de la RN 125, sur un pont non prévu pour des 10 tonnes.

Dans ces conditions, je ne vois pas quel peut être le rôle des élus municipaux locaux que l’on met devant le fait accompli et la mort de notre village.
J’en tire la conclusion que, seul, un regroupement des communes de la Haute Vallée de la Garonne pourrait apporter un poids à notre représentation locale.

Veuillez agréer, Madame, l’assurance de ma considération distinguée.
Philippe Colombié

6 réflexions sur « Ouverture imminente de la déviation provisoire : une 6ème démission au conseil municipal de St Béat »

  1. Après 6 démissions.
    Le moins que l’on puisse dire. c’est qu’il y a un problème à la direction de cette commune.
    Dans ce cas, j’ai du mal à comprendre, qu’il y ait des personnes qui veulent s’engager avec les rescapés!
    Créer une opposition?
    De nouveaux conflits, pour que rien n’avance?
    Je doute que par cette élection , il y ai une nouvelle dynamique.
    Avec des gens à la botte de madame et du futur député.
    On a jusqu’à présent, vu le résultat. STOP!
    Ceci dit, content de voir que tous ces évènements ramènent des lecteurs qui viennent exprimer leur opinion sur FB et le site de VVSB
    Prochain rendez vous important. L’inauguration de cette pu…. de déviation provisoire. Occasion de montrer colère. Il ne faut rien lâcher!

    1. Hé hé ! Vous devez avoir raison.
      Je découvre avec effarement que les maires des 4 plus grosses communes du canton n’ont eu aucune gène à s’afficher comme membres du comité d’élus soutenant la candidature du valet de Dame Carole. Pallas et Gros, passe … on n’en attendait pas moins d’eux. Le petit de Fos aussi. Mais qu’est-ce que Frisoni est allé se fourvoyer dans cette galère ? Je le prenais pour un brave type, à l’écart de cette clique de magouilleurs qui ne roulent que pour leur pomme. Décevant. Très décevant.

    2. A propos de l’inauguration cette p… de déviation: tous nos courageux représentants ( que nous avons élu) vont accourir ventre à terre pour se faire voir et se pavaner.
      Il faut décider de “black lister” ceux qui se présenteront à l’inauguration aux prochaines élections.Cela sera un bon moyen de montrer aux pouvoirs public le mécontentement de la population de la vallée pour cette déviation ratée. Remplacer des élus inconsistants par une population en colére
      Ph Prax

  2. Très bien Monsieur Colombié. Votre attitude vous honore.
    Il est aussi malheureusement évident que nous n’en serions pas là si les élus de la vallée avaient eu le même courage et aient été capables d’engager leur mandat comme levier pour forcer la main des financeurs et des services de l’état et de la région. A n’en pas douter, ils auraient eu du poids. Leur opposition n’était donc que de façade.
    D’ailleurs, on les attend toujours dans les réunions de Vivre en Vallée de Saint Béat. Où se cachent-ils ?

  3. Il l’avait dit ,il l’a fait, très bien mais les autres pourquoi ils ne font pas la même choses? quand je dis les autres je m’adresse à l’ensemble des élus de la vallée. Redressez-vous que diable, un minimum de courage contre une indemnité minable!
    Ph Prax

  4. On ne peut que saluer le courage de cet élu de Saint-Béat (et des 5 autres qui l’ont précédé).
    Qui tiens parole. Puisque celles et ceux qui ont assisté aux réunions de VVSB sont témoins, de son intention de démissionner si le projet de déviation provisoire était retenu.
    C’est pour cela que je trouve inutile les autres candidatures pour une nouvelle élection partielle. Ils vont à l’encontre du souhait de la majorité des Saint-Béatais et des habitants de la vallée
    Tous les Maires de la vallée auraient dû faire front à ce projet de m…. en donnant leur démission.
    S’accrocher à leur mandat pour une misérable indemnité!
    LAMENTABLE
    Bravo M.Colombié

Répondre à Christiane B. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *