4 réflexions sur « Revue de presse : La Dépêche du 15/12/2017 : RD44 fermée : le village coupé en deux »

  1. Les problèmes de chutes de rochers dans Saint-Béat sont loin d’être nouveaux ..Les vieux Saint-Béatais ,dont je suis , se souviendront, peut-être d’une chute de rochers au tout début des années 50 ou à la fin des années 40, (il y en a eu tellement depuis mais pas aussi graves ) chute d’énormes blocs sur les maisons de la Place du Pont (derrière l’actuelle médiathèque ) anéantissant les toitures et descendant jusqu’au premier étage , manquant d’écraser ma mère qui descendait du grenier ..Chute qu’enfant j’avais vue depuis Langlade juste en face..J’ai encore le bruit dans les oreilles ..J’étais trop jeune pour me souvenir des réactions du préfet ? ou de ce qui existait avant la Dreal ? mais hélas Saint-Béat _Garonne_ Rochers .. éternel problème bien difficile à résoudre

    1. Bonjour Maîté,
      Ce que tu viens de dire est strictement exact!
      J’ajouterai aussi les chutes de rochers de Rié au jardin des notaires Me Austry puis Me J.L. Fouchet et ceci jusqu’à Lagerle.
      On regardait les éboulements depuis la “placette” qui tenait lieu de pétanque.
      Bises

      1. Bonjour à toi !!ça me fait plaisir d’évoquer avec un” ancien !! “notre Saint-Béat ..d’il y a …quelques années !!
        .Il est vrai que les chutes de rochers ..nous en avions l’habitude , les pieds dans l’eau aussi ..mais pas comme en 2013 ..A plus tard ….

  2. Si par malheur, vous êtes obligé d’appeler les secours pour un sinistre ou une assistance à personne.
    N’oubliez pas de noter l’heure d’appel et d’arrivée des intervenants.
    Par la suite, cela vous sera certainement utile. Pour d’éventuelles poursuite contre ceux qui sont responsables, de n’avoir rien fait pendant des années.
    Alors que la dangerosité du site était bien connue.
    L’augmentation kilométrique et, en temps du détour imposé, pourront avoir des conséquences très grave.
    Sans compter les travaux sur la RN125 qui perturbent la circulation!
    Quand on voit le barrage mis en place sur la D44
    On imagine mal comment l’article 5 de l’AP peut être respecté pour le libre passage des secours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *