Les regrets de Carole Delga

Dans une interview publiée dans La Gazette du 22 novembre dernier, Carole Delga fait part de ses regrets de n’avoir pas réussi à faire passer le message de la nécessité du choix de projet de déviation “provisoire” par le Pont-Neuf.

Extrait : “«Les critiques m‘atteignent plus quand elles viennent du Comminges. L’un de mes plus forts regrets concerne la déviation de Saint-Béat (le projet de déviation finale est encore reporté à 2024, ndlr). Quand je suis allée à la réunion publique expliquer pourquoi la déviation devait être reportée et créer un itinéraire provisoire pour les camions, je n’ai pas réussi a faire passer mon message. Je comprends que les habitants de Saint-Béat soient en colère, mais nous étions face à un événement imprévisible, les sols n’avaient pas la solidité indiquée … …”

Ça, c’est sûr, elle n’y a pas réussi.

Une réflexion au sujet de « Les regrets de Carole Delga »

  1. C’est qu’elle n’a pas su, ou plutôt voulu retranscrire le réel mécontentement des habitants de la vallée.
    A vouloir agir toute seule pour la gloriole . On voit le résultat!
    Ce qui l’emm…. surtout, c’est qu’elle sait très bien que si la déviation provisoire ouvre. Ce sera le gros bordel.
    Et que c’est elle, qui portera la première, le chapeau.
    Donc, dans son intérêt . Au mois d’avril, une inauguration reportée l’arrangera une fois de plus.
    Et c’est bien parti pour l’excuse de la neige et des intempéries… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *