6 réflexions au sujet de « Revue de presse – La Dépêche du 1er septembre 2016 – Fusion des intercommunalités : la population devra choisir entre six noms »

  1. Ne pensez-vous pas qu’il y a des sujets plus importants et plus brûlant que de choisir un nom ; c’est certes intéressant mais pas essentiel . Une fusion c’est toujours difficile et douloureux surtout quand il n’y a pas un intérêt positif clairement affiché pour toutes les parties. Mutualiser les moyens , c’est bien mais un peu vague et largement insuffisant .
    Comment va-t-on résoudre l’équation suivante:
    Haut Comminges: 1 agent pour 155 habitants
    Pays de Luchon: 1 agent pour 87 habitants
    Canton de Saint Béat: 1 agent pour 98 habitants
    Vous allez voir que le 1er sujet “important” c’est le nom de la communauté, le 2éme ce sera la rémunération du président et des vice-présidents.
    philippe Prax

    1. Déjà, cela va nous coûter 1500€ qui seraient plus utiles à une petite commune qui a du mal à se payer du petit outillage.
      Le 3ème sujet va être, et cela a déjà été annoncé, le financement, les dettes, et les projets à la la c.. pour leurs put… de stations de ski.
      J’imagine déjà la tête des habitants de l’ex CC du Haut-Comminges quand ils vont voir ce que va leur coûter la participation pour le redressement des joujoux de la montagne dont ils n’ont rien à battre!
      Et nos mollassons de Maires suivent comme des toutous, plutôt que de tout leur planter!

  2. Une fois n’est pas coutume.
    Il faut saluer la réaction de notre Président de la CCCSB face à la délibération des Luchonnais.
    On se posait la question quand le sujet avait été présenté.
    Sa réaction est celle qu’on attendait. C’est bien.
    Lui et son homologue du Haut Comminges doivent commencer à comprendre avec qui ils auront à batailler…
    Méfiance!

  3. Il serait bon que de nos élus qui viennent d’assister à une réunion à la CCCSB sur le sujet, nous donnent les 6 noms proposés.
    Qu’est ce que c’est, cette histoire de garder secret jusqu’au 12 septembre!
    On retrouve là leur manière de faire depuis que ces individus sont dans leur présidence.
    Cela promets pour la suite!
    Il faut que nos élus boycottent cette mascarade et que l’on publie ces 6 noms.
    De manière à en débattre DEMOCRATIQUEMENT.
    Non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *