El Conselh Generau d’Aran y el Conseil Départamental de la Haute Garonne impulsan un proyecto transfronterizo

La fameuse piste cyclable, LE grand projet de développement de notre vallée, l’unique, le vrai, celui dont on était trop bêtes de ne pas y avoir pensé plus tôt, poursuit son chemin.

Donc, si on a bien compris, l’avenir ici, c’est des camions, des touristes qui vont chez Boya et … des vélos … qui passent.

Ça, c’est de l’ambition !

Et nous là-dedans ? On nous lancera des cacahuètes ?

Vu que les infos intéressantes nous parviennent depuis l’étranger, vous en saurez davantage en cliquant directement sur le site du Conseil Général du Val d’Aran. Au fait, ce jour-là, où étaient nos élus locaux ?

Une réflexion au sujet de « El Conselh Generau d’Aran y el Conseil Départamental de la Haute Garonne impulsan un proyecto transfronterizo »

  1. Déjà dénoncé sur le site de VVSB, voilà qu’ils en remettent une couche!
    Que viennent faire les Toulousains dans nos affaires transfrontalières?
    Combien de temps nos élus de la vallée vont supporter cette mascarade?
    Même pas invités alors que ce projet à la c.. concerne leur commune et surtout les riverains du tracé retenu sans aucune concertation des intéressés.
    C’est vrai qu’ils ont l’aval de notre petit président de la CCCSB!
    J’aimerai voir si ce dernier et ses administrés apprécieraient que les Maires de notre vallée décidaient d’un projet de piste cyclable dans sa commune. Chemin du Sarrat ou au Cap de la Vielle par exemple
    Il est grand temps que riverains et élus de nos communes dénoncent cette ingérence sur NOTRE TERRITOIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *