Tribune libre – “Pour l’ouverture du tunnel” par André Pallas

Tunnel :
Non-ouverture signifie laisser en danger de mort permanent les habitants de Cierp-Gaud, de Marignac de la majorité des habitants de Saint-Béat et également les habitants de la vallée de la Pique qui fréquentent St-Béat. Nombre de ces gens hésitent du fait qu’un camion devant un derrière ils craignent l’accident ; se rappeler le camion en feu. Donc réaction, ils s’arrêtent dans les villages sécurisés . Marignac se trouve lui aussi menacé.

Non-ouverture = Laisser en danger plus de cent maisons avec leurs habitants, la plupart âgés et n’ayant l’issue de secours que sur la route. Les rues venant du village débouchent sur la RD 44 en angle droit et de ce fait ont occasionné plusieurs accrochages, heureusement tôles froissée…. L’ouverture ne va pas engendrer une augmentation de camions sûrement une gêne de circulation. Donc, faire le choix entre gêne et gros dangers. Accident impliquera le Maire.

Je suis un peu long mais j’aimerais tant ne pas continuer avec mes collègues Maires, responsables juridiquement, vivre avec cette épée de DAMOCLES sur notre tête. Nous savons alors notre devoir est de dire la vérité. Qu’arrivera-t-il si un camion explose entre deux rangées de maisons habitées ? Les élus de quelque niveau qu’ils soient se doivent de porter attention à la sécurité des personnes. Je me sens impliqué : En 1984 en tant que maire j’ai accompagné H. DINGUIRARD chez le Préfet et auprès du Pnt du CG pour porter le projet du tunnel. Je n’ai jamais cessé depuis d’en demander la réalisation.

5 réflexions au sujet de « Tribune libre – “Pour l’ouverture du tunnel” par André Pallas »

  1. Je vois des avantages non négligeables à la déviation en plus de la sécurité pour nombre de personnes de Marignac et St Béat.Nous avons des routes constamment défoncées,accentuant le bruit et le danger.Nous devrions mettre en place l’assainissement;impossible vu le trafic camions.Donc travaux écologiques et protégeant la santé de nombreuses personnes ne peuvent s’entreprendre.
    De même St Béat bénéficiera gratuitement d’infrastructures pérennes de qualité.
    Un bien pour les contribuables.Effet non négligeable sur les finances:Le collège sera pris en compte financièrement par l’Etatniveau acoustique et thermique.Ceci sera bénéfique pour les habitants payant des impôts à St Béat.
    Mon avis:Déviation provisoire temporaire bénéficiera aux St Béatais pour leurs impôts et la sécurité de la majorité des habitants.Egalement une plus grande fréquentation des commerces.La gêne pour les habitants vivant entre le pont neuf et la sortie vers Arlos n’augmentera pas.
    Je ne vois que des avantages pour Marignac
    dans la totalité et pour les 3/4 de St Béat.
    Je demanderai avec mon Conseil la mise en service COMPLèTE DE LA DEVIATION.
    Nous demanderons la continuité IMMEDIATE de la jonction PONT D’ARLOS ENTRéE DE FOS( BOUCOAS.)Sur ce secteur il n’y a pas d’éléments pouvant justifier un arrêt des travaux : Gain de temps pour la mise enservice complète.
    André.

    1. J’ajouterai à mon message précédent, que nous avons eu la malheureuse expérience d’une circulation avec feux lors des travaux sur la RN au niveau de Méliande.
      Travaux où l’on a même pas été capable de rogner 4 mètres de terrain en provisoire pour éviter tout la gène occasionnée pendant + de 6 mois!
      Souvenez vous des queues interminable où un WE elles sont arrivées au niveau de la plaine de Fos.
      MOI, je ne suis pas égoïste, et je pense à celles et ceux qui se lèvent tôt et qui rentrent parfois très tard de leur travail après une journée épuisante.
      Je ne reviendrai pas sur les services de secours et aide à domicile qui de toute évidence seront lourdement pénalisés.
      On n’a pas le droit de les ignorer, et TOUT doit être fait pour une reprise immédiate des travaux sur cette déviation.
      Seule solution pour réconcilier tout le monde.

  2. Il est réducteur de ne citer qu’une partie de la population vivant sur le secteur : les personnes âgées établies dans des maisons en bordure de route et d’oublier les enfants et adolescents regroupés dans une cité scolaire qui va se retrouver au cœur du trafic international… la responsabilité de CHACUN d’entre-nous est engagée, car nous, les non élus, avons aussi une conscience!
    Conscience que les camions chargés de produits dangereux
    (ou pas) vont passer devant la maternelle, l’école primaire, le collège, la piscine et le stade .
    Conscience de l’aberration: un tunnel plus un pont construits à grands frais et formidable technique mais pas les simples
    2k 800 de bitume nécessaires pour les relier.
    Conscients qu’ au final l’addition va passablement gonfler: nouvelles études, nouvelles dépenses pour une installation provisoire et dangereuse : utilisons ces sommes directement pour réaliser ce qui doit l’être!
    Pour que personnes âgées, enfants, jeunes et moins jeunes, cyclistes, piétons,automobilistes, habitants, touristes, randonneurs etc puissent être en sécurité sur ce secteur : UNISSONS-NOUS, quelques soient nos fonctions, pour obtenir le démarrage immédiat des travaux de la construction de la liaison tunnel/pont !
    C’est aussi la solution aux divisions… au repli préférons la solidarité.

    1. En parallèle je souhaite que l’ouverture se fasse rapidement. Comme prévu. Mais les problèmes écologiques ne sont pas faciles à solutionner. Pour le Mourtis pour la retenue d’ eau j’ai dû attendre 1 8 mois pour commencer les travaux.(j’étais président de la Régie du MOURTIS ) Personne ne peut transgresser la loi.

      1. Les problèmes peuvent être contournés par une demande de dérogation.
        C’est une pratique courante. Il suffit d’aller sur le site de la DREAL pour s’en rendre compte.
        Il y en a tous les mois.
        Encore faut-il la faire!
        Quand il s’agit de faire une extension pour des sites aéronautiques ou des périphériques de grandes agglomérations , on se pose moins de questions et on n’hésite pas à détruire si le déplacement n’est pas possible.
        Sauf qu’ici on est à Saint-Béat .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *