La mairie de Saint-Béat assigne les locataires du Lac de Géry en justice pour faire annuler leur bail et les faire expulser sans indemnisation

Ci-dessous un billet de la page Facebook des gérants du Lac de Géry qui alertent sur les ennuis qu’ils connaissent avec la mairie, propriétaire des lieux. Quand on mesure la réussite qu’ils ont su créer et les difficultés qu’ils ont eu à traverser, ça ne peut qu’interpeller.

Nous avons hâte de connaître les motivations de la mairie.

[Revue de presse] actuToulouse du 18/10/2023 – “Vers l’Espagne, cette déviation très attendue prend du retard : pourquoi le chantier est au ralenti[Revue de presse] actuToulouse du 18/10/2023 “

Vers l’Espagne, cette déviation très attendue prend du retard : pourquoi le chantier est au ralenti

En direction de l’Espagne, la déviation de Saint-Béat, au sud de la Haute-Garonne, est attendue depuis plusieurs années. Mais elle est en train de prendre du retard. La raison.

Le pont d’Arlos situé près de l'Espagne est un pont de 200 mètres, livré en 2016. En 2019, il reste un pont isolé, connecté à aucune route et donc jamais emprunté par une voiture
Le pont d’Arlos situé près de l’Espagne est un pont de 200 mètres, livré en 2016. En 2019, il reste un pont isolé, connecté à aucune route et donc jamais emprunté par une voiture (©Capture d’écran)

En direction de l’Espagne, la déviation de Saint-Béat, au sud de la Haute-Garonne, est attendue depuis plusieurs années. 

 

En fait, elle existe déjà en partie. En 2018, le tunnel de Saint-Béat a été inauguré, et un premier tronçon a été réalisé.

Six ans après, ce verrou en direction du Val d’Aran, n’a malheureusement pas encore sauté. Après avoir franchi le tunnel, le plus fermé de France ces dernières années en raison de multiples dysfonctionnements, les automobilistes sont toujours obligés de rentrer dans Saint-Béat, faute d’avoir réalisé le tronçon de 3 kilomètres qui doit permettre de contourner la fin de Saint-Béat et le village d’Arlos.

Le tracé de la déviation d'Arlos permettra de contourner totalement Saint-Béat.

Le tracé de la déviation d’Arlos permettra de contourner totalement Saint-Béat. (©DREAL Occitanie)

Lire la suite ICI

Quid des travaux de la déviation ?

André Campagne, maire de Marignac et vice-président de la CCPHG, a
rencontré jeudi dernier le chef de chantier de la déviation.

Ce qui ressort de l’entretien :

– Les rumeurs de départ de l’entreprise pour des raisons financières
sont infondées. Il y a bien les financements.

– Ils ont effectivement rencontré des difficultés techniques imprévues
quant à l’arasement de la montagne. Ils doivent repenser cette partie du
chantier et voir si les précédents sondages sont corrects et s’il
convient de les compléter.

C’est ce qui expliquerait que les travaux sont actuellement suspendus –
jusqu’à la fin de l’été – le temps que les ingénieurs tirent les
conclusions et réorientent les options de travail.

À la fin de ces deux mois d’été, les travaux reprendront et il n’y aura
plus de pause

Crues des 18 et 19 juin 2013 / L’agence de l’eau Adour-Garonne aux côtés des collectivités et des services de l’État

Film sur les dégâts occasionnés par les crues des 18 et 19 juin 2013 dans les Pyrénées (départements de la Haute-Garonne, des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées) et la mobilisation des élus pour effectuer les travaux de première urgence avec les aides de l’Agence. Selon les opérations, qui portent sur des travaux d’assainissement, d’eau potable, des réseaux afférents et des travaux de dégagement des cours d’eau, les taux de ces aides sont compris entre 20 et 80 %, soit un taux d’aide moyen de 24 %).

Merci à Sébastien Bernard de nous avoir indiqué cette vidéo qu’il avait réalisée à l’époque pour le compte de l’agence de l’eau Adour-Garonne. Elle manquait à notre inventaire documentaire.

Rumeurs …

Rumeurs ???
Il se raconte dans le canton que les travaux de la déviation s’arrêteraient. L’entreprise Eiffage serait en train de plier boutique, faute de paiement, et il serait question d’un nouvel appel d’offre.
Appel à l’aide : Qui aurait des informations fiables sur ce sujet ???

Conférence au Régent “Pratiques sportives & pastoralisme pyrénéen”

Le Club Alpin Français du Comminges et le Cinéma le Régent vous proposent :

SÉANCE OXYGÈNE

Dans le cadre des 50 ans du CAF de Saint-Gaudens

MARDI 10 MAI À 20 h 30

PRATIQUES SPORTIVES

& PASTORALISME PYRÉNÉEN

CONFÉRENCE

Comment concilier les pratiques sportives en montagne et le pastoralisme ?

Comment cohabiter ensemble dans des milieux naturels qui doivent sans cesse s’adapter ?

Alors que de plus en plus de sports s’exercent dans un environnement naturel ou sauvage, plusieurs mondes doivent se côtoyer et vivre ensemble. Un équilibre à trouver entre les autochtones (la faune et la flore), les métiers de conservation et d’élevage, le tourisme et les activités de loisirs, elles-mêmes très différentes les unes des autres.

Cette interaction passionnante qui est une constituante de notre territoire nous fait nous poser plein de questions très concrètes et engageantes !

La conférence sera accompagnée d’extraits vidéos.

INTERVENANTS

BRICE DELSOUILLER, VACHER

DOMINIQUE BOURREAU, BERGER

LES MEMBRES DU CLUB ALPIN FRANÇAIS DU COMMINGES

Tarif unique : 8€

L'asso qui ne lâchera pas !